Vélo et tram : première réu, premières avancées

Le feuilleton strasbourgeois de cet hiver avance : une première table ronde a réuni mercredi 10 février la ville de Strasbourg, l’Eurométropole, la CTS et les associations d’usagers pour savoir quand, et comment, les vélos allaient pouvoir être à nouveau acceptés dans les trams.
Fêtons cela avec un communiqué 🙂

Communiqué de presse 
La première session de la table ronde « sur le retour des vélos dans le tram » eu eu lieu mercredi 10 février à l’Eurométropole de Strasbourg. 
S’il faut saluer enfin la prise de position de l’EMS pour un retour des vélos dans le tram, Vélorution Strasbourg se pose la question « pourquoi dépenser tant d’énergie pour quelque chose qui semble simple et logique ? »
Remercions les associations présentes (Fédération des aveugles d’Alsace Lorraine, APF, Astus, Piétons 67, Cadr…) pour leur position nette et claire : oui au retour du vélo dans le tram !
Vélorution a rappelé ses positions :
  • Retour rapide du vélo dans le tram aux conditions équilibrées préexistantes depuis 30 ans (week-end, semaine sauf heures de pointe hors plages 7-9h et 17-19h, uniquement à l’arrière, si l’affluence le permet),
  • Mise en place d’un espace de dialogue CTS-usagers pour analyser et résoudre les difficultés ponctuelles,
  • Présence de médiateurs pour pacifier toutes les relations,
  • Retour immédiat dans les trams pour les vélos en « panne » (crevaisons, panne, dépôt chez un réparateur).
Comme le rappelait Sophie Dupressoir, Conseillère municipale déléguée à la ville cyclable et marchable, un cycliste dans un tram, c’est toujours une personne de moins dans une voiture. 
Nous appelons Pia Imbs, Présidente de l’Eurométropole et Jeanne Barseghian, Maire de Strasbourg à se prononcer très rapidement pour un retour à la normale pour les citoyens qui ont fait le choix du vélo, et qui de temps en temps, ont besoin d’un compagnonnage avec le tram. 
Ensemble, usagers à pied, à vélo, conducteurs de tram, élus et agents, nous avons toutes et tous reconnu l’utilité du service public rendu à la population assuré par la CTS et ses agents. Nous travaillerons en bonne intelligence à des aménagements garantissant une place pour chacun.e en faveur des mobilités actives et douces. Dans le cadre de cette intermodalité nécessaire, CTS et cyclistes ont tout intérêt à oeuvrer main dans la main.
En 2021, à Strasbourg, le retour des vélos dans le tram ne devrait même pas faire l’objet d’un débat.
Vélorution Strasbourg reste engagée et mobilisée pour défendre toutes et tous les cyclistes.