« Comment arriver à faire s’organiser des gens qui ne sont pas forcément organisés ? » – Guillaume – 2016

« Le chantier » par Guillaume, 2016

Guillaume : On avait tout balancé par la fenêtre. On balançait tout. On faisait attention à ce qu’il y ait personne. Il y a un moment, on avait fait un truc trop bien : il y avait quelqu’un à chaque fenêtre. Tu faisais sortir un truc, tu le faisais passer à la fenêtre d’en-dessous, dans l’escalier…

Donc ça [la photo], c’est le bordel. Tout ça, ce sont des tasseaux. Ça, c’est le plafond de l’ancienne bibliothèque et du bureau de la salle d’art pla’.

Là, il y a ces tableaux que j’avais essayé de faire, pour marquer des trucs, mais au final, je crois que personne ne les a jamais lu… Et même moi…

Ophélie : C’était pour marquer quoi comme trucs ?

Guillaume : C’était pour faire le planning. C’était pour faire un peu les travaux qu’il fallait faire, que les gens puissent s’organiser, qu’on sache. Mais en fait, ce n’était pas la bonne solution.

Je ne sais pas comment, je n’ai pas encore trouvé la solution, mais c’est intéressant : comment arriver à faire s’organiser des gens qui ne sont pas forcément organisés ? Mais même moi aussi ! Je ne sais pas à l’avance si je serai libre ou pas tel jour. Je ne sais pas à l’avance si j’aurai la motiv’ ou pas. Mais, en même temps, on peut trouver des gens motivés. Comment arriver à faire sortir quelque chose de ça ? Tous les chantiers ! Je ne sais pas pour l’instant. Je ne pense pas avoir trop réussi. Si, sur deux ou trois trucs, on a bien avancé. (…)

Ben ouais, on est en retard, mais il y a plein de gens qui étaient chauds pour faire des trucs ! On n’a pas forcément réussi à gérer. Alors, ce n’est pas que de ma faute ou que de la faute de Renaud… Mais, quand même, j’ai une grosse part de responsabilité là-dedans, sur deux ou trois trucs, à pas avoir forcément suscité l’engouement que je m’étais dit, que ça pourrait avoir. Mais après, c’est aussi parce que c’est dehors, qu’il n’y a pas forcément de quoi marquer, ou effacer. Donc, ce sont des papiers. (…) Il faut le refaire (…)

L’idée du planning, du tableau et de s’inscrire, ça c’est un bon truc, tu vois. Après, il faut voir comment ça fonctionne… Mais on verra…

Ce contenu a été publié dans Les témoignages photos, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *