Guide des aménagements cyclables

L’association militante Paris en selle a publié l’an dernier un guide des aménagements cyclables.

Le saviez-vous ? Si les pistes cyclables sont définies dans le Code de la route, leurs caractéristiques – largeur, signalisation notamment – ne font, elles, pas l’objet de normes bien arrêtées.

C’est ainsi qu’ont se retrouve avec des pistes enchevêtrées avec des cheminements piétons, des bidirectionnelles ridiculement étroites, des boulevards urbains décrétés vélorue, des intersections totalement disparates avec des régimes de priorité ambigus, des pistes qui tournent à angle droit… même à Strasbourg ! Même en 2020 ! Comme on l’a vu notamment le long de l’extension du tram à Koenigshoffen.

Paris en selle vient combler ce manque en proposant ce guide assez fouillé, qui détaille des solutions pour des aménagements cyclables avec une exigence de qualité à la hauteur des enjeux en terme de déplacements urbains.

S’il n’est pas exempt de critiques, cet ouvrage a le mérite, pour la première fois, de mettre des mots sur les constats des cyclistes du quotidien et d’apporter des propositions concrètes en matière d’aménagements, de séparation des trafics ou de cohabitation avec les piétons ou les voitures. Il est très bien illustré, avec des exemple des Pays-Bas, du Danemark, plus rarement de villes françaises.

  Pour nos nouveaux élu·e·s en charge de la voirie et du vélo, c’est Noël avant l’heure ! Le collectif Vélorution leur a fait parvenir – à chacun·e, pas de jaloux  ! – un exemplaire du guide. Un peu de lecture avant la mise en veille des librairies à la veille du reconfinement, ainsi qu’une piqûre de rappel des propositions du collectif inter associations d’avril pour la sécurisation prioritaire d’une quarantaine de kilomètres d’axes majeurs de l’Eurométropole, foncièrement hostiles au vélo.

Il est disponible en version papier pour 20 euros (on en a quelques exemplaires) et en téléchargement gratuit, sur inscription préalable, sur le site de Paris en selle.

Bonne lecture ! 🙂