Le collectif Vélorution souhaite la bienvenue à la toute nouvelle association Allgemeiner Deutscher Fahrrad-Club Kehl. C’est un peu comme la FUB chez nous, et leur première déclinaison locale à Kehl

On se propose de fêter leur création en se rendant à vélo jusqu’à leur fête de lancement, qui débutera à 14h à la Haus der Jugend, juste après la passerelle des deux Rives

Rdv ce dimanche 10 octobre
13h place de l’Etoile
pour un départ à 13h20 pétantes !

Salut les vélorutionnaires !

La rentrée est riche en évènements vélo ces prochains jours, dont pas mal où nous interviendrons :

A Strasbourg

  • samedi 18 septembre à 13h, débat « pourquoi pas le vélo ? » au Village des possibles (Parc citadelle)
  • dimanche 19 septembre de 14h à 18h, « rues libérées », avec la présence de notre collectif. Il s’agit d’une première étape vers une vraie journée annuelle sans voiture à Strasbourg, l’une de nos revendications phare !
  • mercredi 22 septembre 19h, table ronde Rue89 au Phare Citadelle sur le thème « Comment survivre sans voiture ? », avec la participation de notre asso.
  • le week-end des 25 et 26 septembre, Expo du vélo avec un stand inter ateliers d’autoréparation. On aime !

Mais aussi à Kehl avec nos amis de la toute nouvelle asso ADFC Kehl

  • le Kidical Mass 19/09/21 a 15h Rathausplatz. L’ADFC Kehl rejoint ainsi de nombreuses autres villes en Allemagne (https://kinderaufsrad.org/) pour cette vélourion de jeunes cyclistes. Nous ferons le tour de Kehl, de ses écoles. Ce serait chouette de voir beaucoup de jeunes cyclistes strasbourgeois prendre part à cette action !
  • Fête de lancement de l’ADFC Kehl le dimanche 10/10/21 de 14 à 18h a la Haus der Jugend de Kehl. Voici une partie du programme :
    14.00 accueil
    14.30 Discours du maire de Kehl, M. Vetrano
    14.45 Discours d’Alain Jund (en charge des transports à l’EMS)
    15.00 Conférence du Professeur Dr. Jochen Eckart, Uni KA, spécialiste en sociologie du déplacement
    14.30 – 15.30 Jeux, animations, activités.
    18.00 Ende
    Sternfahrt depuis les villes voisines : Strasbourg, Offenburg, Lahr. Vous êtes invité·es !
Au plaisir de vous y voir !
L’équipe du Collectif Vélorution Strasbourg

La jeune association Koenigs’au Vert propose une vélorution à Koenigshoffen, avec un tour du quartier et des aménagements cyclables les plus problématiques pour les cyclistes du quartier.

Le départ est prévu dimanche 27 juin 2021 à 15 heures à l’ancienne brasserie Gruber, 91 route des Romains à Strasbourg Koenigshoffen.

La manifestation se terminera au parc Schweitzer, avec la tireuse mobile de la Binchyclette et, une nouvelle fois, la technomobile de Bike’n Sound.

Pour plus d’infos :
le site de l’asso
l’évènement Facebook
un article de Rue89 Strasbourg

Après une manifestation des cyclistes route de Bischwiller à Schiltigheim au printemps, le collectif Vélorution Strasbourg continue de mettre la pression pour la mise en place de pistes cyclables dans tous les quartiers de Strasbourg et alentour. 

Le vendredi 11 juin, vous avez été plus de 150 à répondre à vous mobiliser pour qu’enfin, il y ai des pistes cyclables route de Mittelhausbergen et route d’Hausbergen à Cronenbourg,

Nous y avons peint au sol, notre désir de pistes

Pour beaucoup d’entre nous, c’était aussi l’occasion de pouvoir rouler à vélo en toute sécurité sur un axe magnifique entre ville, champs et village.

Une manifestation festive avec la sono mobile de Dimitri (et sa techno !!)

Encore un immense bravo et merci à tous les participants et en particulier à toutes les familles venues avec des enfants. Nous nous mobilisons aussi pour qu’ils puissent rouler en toute sécurité.

A très vite pour une nouvelle Vélorution

Le collectif Vélorution Strasbourg manque de tomber de sa selle en lisant le communiqué de presse conjoint de la ville de Strasbourg et de la CTS !
Le retour des vélos dans le tram serait le fruit d’une travail de « co-construction », d’initiative partagée, entre la ville et les associations, la main dans la main, les pneus dans les pneus.
Extrait du communiqué de presse de l’EMS
Le collectif Vélorution Strasbourg rappelle qu’il a fallu la pression constante de plusieurs lettres ouvertes (le 6 janvier 2021, le 11 février 2021, le 2 mars 2021, le 9 avril 2021), toutes restées sans réponse, et une manifestation d’une centaine de cyclistes sous la pluie le 30 janvier pour arracher, après 10 mois d’interdiction, un timide retour des vélos de nuit, ainsi que la constitution d’un groupe de travail pour « réfléchir aux conditions d’un retour ».
Les options finalement retenues par la seule collectivité, telles que la limitation à 2 vélos par rames ou l’éviction des travailleurs et travailleuses à vélo n’ont jamais été discutées.
Si nous saluons l’avancée notable que constitue l’accès à toute heure – et bien sur sous réserve de l’affluence – des vélos en panne, la réalité de cette concertation à sens unique nous semble devoir être soulignée.
Vive le vélo, vive le tram, vive la ville ! 🙂

Oh, ça faisait longtemps qu’on voulait vous proposer une descente de la route de Mittel, l’autoroute urbaine qui dessert Cronenbourg, pour plein de bonnes raisons.

Entre autres parce qu’elle comporte la piste la plus courte de l’EMS (et on se fera un devoir de l’emprunter !), mais aussi, et surtout, parce qu’elle constituait, dans les propositions interassociatives du printemps 2020, l’un des axes majeurs à protéger en priorité pour permettre un réel développement de la pratique cyclable à Strasbourg, en alternative à l’automobile. Vroum vroum !

Le collectif Vélorution vous invite donc à cette nouvelle balade manifestive :

vendredi 11 juin 2021,
square des Malgré-nous
(dépôt CTS / ancienne gare de marchandises de Strasbourg Cronenbourg)
RdV à 18h pour un départ à 18h30 !

Le samedi 27 mars 2021, le collectif Vélorution Strasbourg organisera sa troisième manifestation en 2 ans dans le nord de la métropole.

Nous emprunterons la route de Bischwiller et transformerons cet axe hostile en une vélorue joyeuse et festive. Nous passerons devant les mairies de Schiltigheim, Bischheim et Hoenheim où nous proposerons des actions symboliques pour interpeller les élu·e·s sur l’urgence d’aménager cet axe uniquement dédié aux véhicules motorisés.

A Schilick, une concertation pour le plan vélo a été proposée en novembre 2020 mais après déjà 4 réunions, les associations qui expriment des demandes convergentes depuis début 2019 attendent toujours du concret. A Bischheim et Hoenheim, on assiste un statu quo depuis trop longtemps pour les cyclistes.

Combien sommes-nous à traverser quotidiennement cet axe, vestige d’un vieux monde, que ce soit à pied, à vélo ? Insécurités, incivilités, nuées de particule fines toxiques, nuisances sonores, angoisse et stress… Qui laisserait ses enfants ou ses parents traverser ces limbes urbaines pour qu’ils se rendent à l’école ou faire leurs courses ?

Le budget de 100 millions d’euros sur le mandat annoncé par l’Eurométropole et une volonté affichée sur le papier par les élus écologistes ne suffisent pas. Les cyclistes du quotidien sont toujours en attente d’actes concrets pour en finir avec cet enfer cyclable qu’est le nord de la métropole !

Nous rappelons que l’Eurométropole est une des rares agglomérations à ne pas avoir (ou si peu, 200 mètres !) expérimenté de pistes transitoires en 2020 malgré nos demandes récurrentes.

N’attendons plus, agissons !

Alors Mesdames et Messieurs les élu.e.s, nous comptons sur vous pour rendre nos villes marchables, cyclables mais surtout respirables et vivables. Venez en selle avec nous pour vous rendre compte ou alors rendez-nous des comptes !

Et rendez-vous à tou·te·s le samedi 27 mars pour une déambulation militante, festive et en musique.

Rendez-vous samedi 27 mars 2021 à 14h pour un départ à 14h30 de la place de Haguenau !

Mettez des passionnés du vélo autour d’une table, branchez quelques micros et c’est parti ! Le plus dur pour les podcasts de la Vélorution c’est de faire court tant nous avons à dire sur le sujet. Mais rassurez-vous, nous savons tenir nos délais, et pour tout dire, nous avons réussi à faire un peu plus concis.

Voici donc le deuxième numéro du podcast de la Vélorution que nous avons eu le plaisir d’enregistrer sous le soleil de Koenigshoffen.

Au programme de ce numéro :

  • L’accès du vélo dans les trams
  • La prime VAE
  • La prime vélo
  • Les ateliers auto-réparations
  • Les clignotants vélo
  • Nouvelles pompes Altao
  • La neige et le déneigement

Pour écouter le podcast, vous pouvez cliquer sur lecteur ci-dessous :

Ou sur la plateforme de votre choix : 

Bonne écoute, n’hésitez pas à laisser des commentaires, à partager, à vous abonner… enfin tout ce qui peut contribuer à ce que l’on parle encore plus de vélo ! On compte sur vous !

Toute l’équipe de Vélorution voulait vous dire merci et voici une petite vidéo de la Vélorution « pour le retour du vélo dans le tram » du samedi 30 janvier 2021.
Merci à toutes et à tous de votre participation dans la bonne humeur légendaire des vélorutions strasbourgeoises ! On vous adore !

On a été heureux de vous voir à la Vélorution et on vous propose de garder le contact !
Si vous souhaitez vous inscrire en un clic à l’infolettre de la Vélorution Strasbourg, ça se passe par ici : https://framalistes.org/…/infos_velorution_strasbourg
Vous recevrez 1 ou 2 mails par mois – rarement plus – sur nos actions militantes, les chantiers en cours ou simplement l’actualité vélo du moment. Désinscription facile et possible à tout moment

L’équipe Vélorution Strasbourg

Nous avons reçu ce témoignage et nous tenions à vous le partager. Il montre que l’accès des vélos au tram répond à des besoins divers, mais bien réels.

Je tenais à vous remercier de l’initiative que vous avez engagé ! Cela fait plusieurs mois que je pestais dans mon coin et je suis heureuse de pouvoir me joindre à vous pour cette mobilisation.  Si cela peut vous aider dans vos échanges avec la ville, j’aimerai vous apporter mon témoignage d’utilisatrice. Car cet aspect reste peu évoqué et il me semble essentiel.

Je suis une femme cumulant plusieurs statuts (deux emplois sur divers sites) ainsi qu’une thèse en cours. J’habite aux Poteries. Je travaille à Illkirch, à la Robertsau , à Koenigshoffen ainsi qu’au centre ville et au campus esplanade. Cela fait donc bien des lieux différents. Je suis également amenée parfois à me déplacer à fegersheim/plobsheim. Je n’ai pas le permis, et je suis souvent chargée du fait de mes journées multiples emplois.

Depuis le covid, il m’est arrivé de faire le trajet Poteries-Montagne verte-Ostwald-Illkirch-Fegersheim-Eschau-Plobsheim (notamment lorsque les horaires de trains moins réguliers que les trams n’allaient pas). Qui pense à ce que physiquement cela produit ? Etant asthmatique en plus, les jours de fortes pollutions ont été extrêmement difficiles pour moi.

On parle souvent des liaisons par le centre mais peu des liaisons periurbaines. L’exemple Poteries-Robertsau illustre bien cela. Un bus à l’aller qui fonctionne (le 70 en 40min) mais plus après 20h. Comment rentrer le soir ? 2 options. Sans vélo dans le tram : 1h30 de trajet car en soirée peu de trams, entre 15 et 20 min d’attente entre chacun donc des correspndances allongeant considérablement les trajets .Finissant le travail à 22h, j’arrivais chez moi à 23h35. Mais avec le vélo (avant donc), je pouvais arriver à 22h50 en évitant d’attendre un B puis un D (car sans bus et sans vélo, c’est trois trams).

Concernant la dimension « femmes en vélo », je tiens à dire qu’il est des zones plus difficiles que d’autres pour les femmes. Le trajet Poteries-Illkirch que je realise via le canal de la bruche puis la piste des 4 rivières en est un exemple, même en pleine journée. Pas plus tard que dimanche dernier j’ai à nouveau vécu une tentative d’agression (caillassage) par des jeunes. C’est n’est pas la première fois, mais la troisieme. Les deux précédentes des hommes m’avaient stoppées à vélo avant que je puisse me degager et m’enfuir. Avant, je partais à l’aller en tram avec le velo (car hors horaires de pointe) et lorsque je revenais le matin à 8h (généralement peu de personne avant 14h) je rentrais via les pistes. Aujourd’hui ce n’est plus possible et cela m’expose à plus de risques. De même le soir lorsque nous ne pouvions plus mettre le vélo pour rentrer à 23h du centre à la périphérie (chose aujourd’hui reglée, ces horaires sont deja mieux que rien, mais elles ne solutionnent pas tout et sont insuffisantes).

Je pense que vous avez dû déjà avoir bien des retours aussi sur les difficultés des cyclistes avec crevaison à parvenir à monter dans un tram. De même lorsqu’il neige ! Je me suis retrouvée à marcher une grande partie de mon trajet illkirch-poteries car en sortant de mon travail de nuit ce mercredi, la neige est tombée et les pistes glissaient trop.

Voilà, je tenais à témoignr car j’ai l’impression que beaucoup d’élus et responsables cts ou de personnes contre les vélos disent que nos situations (femmes, cumul d’emplois, multiples lieux de déplacements) sont des cas exceptionnels. Mais dans une société où de plus en plus nous sommes amenés à revetir plusieurs casquettes pour vivre, malheureusement non.

Nos situations sont bien plus repandues qu’on ne le pense. Et quand bien même nous sommes une minorité, cela ne justifie pas que nous soyons ignoré.e.s.  Je pense que vous trouverez d’autres témoignages et réflexions avec solutions proposées intéressante sur le post (en commentaires) fait par le journaliste Pierre France le 21 janvier dernier sur son compte.
Bien à vous et encore merci mille fois de cette action !