La Mule, le filtrage et les films de cul.

Une (petite) enquête du Docteur Uthe

Je me suis toujours demandé, pourquoi les personnes utilisant le P2P, changeaient le nom des films de cul qu’ils mettaient en échange, en nom de film de grosses productions. Pas de raison logique à mes yeux, puisque rendant plus difficile à trouver la vidéo. Je pensais donc que c’était pour cacher les films à leur conjoint(e).

Mais une réponse, très probable, m’apparues au bistro.

Je discutais avec une connaissance qui utilisait le wifi du bistro pour les téléchargements. Nous parlions de films de pornos qui valaient le coup de télécharger. Il voulu me montrer un des films en question et fit une recherche sur la Mule.

Sa recherche portait sur des noms de films classiques !!!

Taper “Babilyon ad vin diesel” pour trouver “Le plaisir à 20 ans avec Katzumi”, c’est étrange comme méthode. L’explication fut simple et rapide, le prestataire Wifi du bistro, filtrait les noms cochons des recherches.
Si dans les bars on filtre, alors en entreprise et dans les facultés ça doit être pareil.
Cela doit faire du monde qui pendant la pause de midi qui se fait filtrer.

Voila ma théorie, vous en avez une autre, faite m’en part…

Et en passant je vous rappel que les lois de 2007/2008 permettent de vous surveiller chez vous.
En exemple le liens suivant, il y en a d’autres, mais ce n’est pas le but de ce blogue.

5079 internautes concernés et 8 FAI impliqués

Nous savions déjà que Free faisait partie des fournisseurs d’accès ayant fourni à l’éditeur les coordonnées des internautes concernés, les IP ayant été relevées sur les réseaux peer to peer (incluant, mais ne se limitant pas à, eMule). Rien ne permettant cependant à ce moment là de prouver que d’autres fournisseurs d’accès avaient eux aussi fourni de telles coordonnées pour cette procédure. Aujourd’hui, nous savons que ce sont huit fournisseurs d’accès qui sont concernés dans cette affaire, regroupant ainsi plus de 5000 internautes. Parmi les fournisseurs d’accès en question : Free, Neuf Cegetel, France Télécom, Tele 2, Club Internet et Tiscali.

Et les spécialistes de ce genre de problèmes : Delis

Ce contenu a été publié dans info internet, Politique/social, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.