Solidarité féministe, queer et antifa face aux anti-choix

Retour sur les mobilisations dans les différentes villes face aux « anti-choix » le weekend du 30 et 31 janvier 2021 : Manif pour tous et fachos toujours mains dans la main et protégés par l’appareil répressif d’État.

  • A Angers, samedi 30 janvier, l’extrême droite régionale se réunissait à l’appel de La Manif pour Tous, contre les droits des personnes homosexuelles. Résultat ? Dans une ville réputée conservatrice, autour de 600 personnes du côté des homophobes et près du double pour défendre les droits des LGBTQI+. Une forte mobilisation qui fait suite à plusieurs agressions commises par l’extrême droite à Angers, en tout impunité : le saccage d’un local militant, des violences contre deux jeunes lesbiennes et des attaques racistes notamment. Retour stratégique sur la manif pour la PMA et contre l’extrême-droite (basse-chaine.info)

À Dijon,  plusieurs manifestant·es pour l’accès à la PMA pour tous.tes ont été.e.s agressées par une quinzaine de fascistes qui ont ensuite revendiqué l’attaque sur au moins deux de leurs pages facebook. Leur objectif ? Récupérer le drap de tête, peint la veille, qui affichait fièrement le slogan « Mon corps, Mes choix, Nos luttes ». Cette agression a duré plusieurs minutes, sans susciter la moindre réaction des CRS et des policiers nationaux qui étaient pourtant stationnés à l’entrée de la rue de la Préfecture. Les agresseurs ont seulement été contrôlés par les CRS, a priori sans qu’aucun d’eux n’ait été interpellé. Ils ont pu manifester librement dans la manif homophobe contre la PMA, pendant que les personnes qu’ils avaient agressé·es se faisaient gazer par les policiers. Ils ont ensuite tenté d’agresser d’autres personnes en fin d’après-midi ( émission à écouter >> https://dijoncter.info/IMG/mp3/_16.mp3 )

Ces attaques n’ont pas pour autant enlevé la détermination des manifestant.e.s. féministes, queer et antifas. « Personne ne nous fera taire » – Récit de manifestation pour la PMA pour tou·te·s ! A retrouver en entier sur Dijoncter :

Prenant acte de la situation, le cortège féministe s’est regroupé pour décider de la suite de l’après-midi. Après avoir glissé aux oreilles de tou·te·s que le rendez-vous en cas de dispersion de la manifestation était donné à 15h sur la place François Rude, un cortège joyeusement furieux s’est lancé dans des rues inoccupées, pour crier les revendications que les fachos avaient tenté d’étouffer, et pour afficher les couleurs féministes et LBGTQIA+ sur tous les poteaux et gouttières sur notre route. Les colleur·euse·s de Dijon sont là, s’occupent de quelques murs. Pour un temps, ça en est fini des rues mornes et froides, dépolitisées et sans couleurs !

  • A Strasbourg, un contre-appel était conjointement lancé par des organisations féministes, antifascistes, queer, associatives, syndicales, pour se rassembler au même endroit que la Manif pour tous devant le Parlement Européen. Une quinzaine de fascistes sont présents au milieu de l’accès qui mène à la Manif pour tous, et prêtent main forte à l’énorme dispositif policier déployé sur place avant de rejoindre les anti-choix. Deux cortèges sauvages parviendront tout de même à se rejoindre en face des anti-choix pour former un rassemblement aussi nombreux qu’eux (entre 200 et 300 personnes) Un militant antifa sera arrêté sur le prétexte qu’il avait sur lui un poing américain, pas surprenant quant on sait que cela fait plusieurs semaines que des fachos agressent en bande des militant.e.s à Strasbourg et multiplient les menaces.  Les contre-manifestant.e.s seront évacué.e.s de la zone par un large cordon de CRS, puis la bac poursuivra plus loin des manifestant.e.s dans les rues alentours pour effectuer des contrôles. En tout cas, le contre-rassemblement a bien pu avoir lieu faisant entendre aux anti-PMA nos slogans et chansons, mais surtout notre haine salvatrice contre les dominations patriarcales et sécuritaires. « Tous les keufs protègent les fachos ; Siamo Tuti Antifascisti ; Nous sommes fortes, nous sommes fières, et féministes et radicales et en colère » ; « Darmanin au fond du Rhin! »

  • A Toulouse : Plusieurs centaines de manifestant.e.s contre la manif pour tous, malgré l’interdiction de la préfecture !

  • A Paris :

💦 RENNES : LA POLICE PROTÈGE L’EXTRÊME DROITE
➡️Samedi 30 janvier, la « Manif pour tous », officine homophobe liée à l’extrême droite annonçait des mobilisations dans de nombreuses villes de France, dont Rennes. Finalement, à peine une cinquantaine de militants de La Manif Pour Tous se sont réunis sur la Place Charles de Gaulle, alors que 700 personnes étaient présentes pour la contre-manifestation !
➡️Les homophobes étaient protégés par un dispositif policier hallucinant : il y avait plus d’hommes armés que de manifestants d’extrême droite. Au menu : canons à eau, grenades en quantité industrielle et charges sur les contre-manifestants.
➡️Décidément, le Régime de Macron ne lésine pas sur les moyens pour protéger l’extrême droite séparatiste avec un service d’ordre aussi conséquent ! A noter que le vent ramenait la vapeur des lacrymogènes en direction du rassemblement homophobe.
  • A Lille (via Lille Antifa) : La manifestation des homophobes de la manif pour tous fait un flop. Excepté quelques nazillons (dont Aurélien Verhassel, le chef du bar « réservé aux blancs » La Citadelle » et une dizaine de vieux croulants, personne n’ose encore venir défendre ces idées rétrogrades. Beaucoup plus de monde au contre-rassemblement qu’à la manif des reacs ! ✌️

Des camarades ont été interpellés lors de la contre-manifestation sauvage s’opposant à La Manif Pour Tous. Encore une fois, l’État a montré de quel côté il était : de celui des homophobes, des identitaires et des nazillons.

Soutien total et inconditionnel aux personnes arrêtées.

Bravo à tous ceux qui sont venus et en particulier aux groupes qui ont réussi à infiltrer et à perturber la manifestation homophobe 👏👏👏 »

  • A Grenoble (via Action Antifasciste Grenoble)📣 Plus de 1000 personnes hier sous la pluie contre les lois racistes et sécuritaires, mais aussi contre la Manif Pour Tous et les LGBTQI+phobies !
⚡ Une tête de cortège dynamique qui aura alterné les mots d’ordre contre la toute puissance policière et contre les LGBTQI+phobies !
🏳️‍🌈 Après la manifestation, plusieurs dizaines de personnes ont tenté de perturber le pitoyable rassemblement de moins de 50 LGBTQI+phobes, qui se trouvait sous protection policière.
Que ce soit face à l’extrême-droite ou au gouvernement, luttons pour nos libertés, contre le racisme et les LGBTQI+phobies !
📸@baptistevillermet

Mon corps, ma vie, mes choix, nos luttes !!

Anti-choix de tout poil: Ta gueule !

Ce contenu a été publié dans Articles de l'AFA MHR, Lu / vu ailleurs// Autres Liens, Page d'accueil, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.