Armée zapatiste de libération nationale l’emblème de la résistance anticapitaliste

YA BASTA !

L’image contient peut-être : une personne ou plus et texte

L’EZLN (Armée zapatiste de libération nationale), formée en 1984, s’est révélée sur la scène internationale en janvier 1994 lors d’une insurrection au Chiapas, l’un des Etats du Mexique où la population est la plus pauvre.

Considérant les moyens classiques d’expression comme inefficaces, l’EZLN refuse de se constituer en parti politique. L’EZLN ne se bat pas pour prendre le pouvoir au Mexique mais pour l’autonomie des populations indigènes en mettant en avant l’esprit communautaire, la gestion collective, la revendication des identités, la défense de la nature, la libération des femmes et la solidarité internationale. A partir de fin 1994, elle instaure des communes autonomes autogérées dans le but de rendre leur fierté aux peuples indigènes. Les mouvements anarchistes et altermondialistes applaudissent à la création de ces communes qui permettent de remédier à l’action du pouvoir fédéral qu’ils jugent inefficace et de répondre aux besoins élémentaires des habitants. Les zapatistes réclament l’autonomie des populations autochtones, ses membres souhaitent la création d’une société où les communautés puissent s’autogouverner.

Le mouvement zapatiste est reconnu sur la scène internationale comme l’emblème de la résistance anticapitaliste.

Action Antifasciste Mulhouse Haut-Rhin

Ce contenu a été publié dans Articles de l'AFA MHR, Page d'accueil, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.