Réminiscences de la salle de bain – Nono et Olivier – 2016

Nono et Olivier ont tous les deux été habitants de la maison. Tous les deux se souviennent des affres de la colocation en nombre et des petits plaisirs qui surgissent avec douceur de ce passé « démolit ». Aujourd’hui, cette salle de bain n’existe plus. Les étages d’habitat sont encore en chantier, en l’attente d’habitants pour faire revivre ce quotidien de la communauté Mimir.

« Le lieu d’hygiène de jusqu’à douze, quinze personnes en même temps »

« La salle de bain » par olivier, 2016

Olivier : … J’ai aussi beaucoup travaillé, lors de la démolition, là-dedans.

Ça montre un petit peu bien que la cabine de douche a déjà été enlevée et donc, c’était la cabine de douche. C’était au fond à gauche. À la fois, c’était une pièce complètement délabrée, mais bon, c’était quand même le lieu d’hygiène de jusqu’à douze, quinze personnes en même temps des fois ! Donc, c’était assez chaud.

Mais en même temps, ça suffisait. On s’en sortait. Même si la coloc’ à douze, avec une majorité de mecs (il rit), c’est pas toujours dans la joie. Mais moi, justement, quand j’ai habité ici pendant six mois, avant la fermeture, ça ne me dérangeait pas d’y passer un coup.
Souvent c’était une endroit qui était aussi un centre de la maison, mais pour d’autres raisons.

Donc j’ai pas mal bossé. On a pété les carreaux en bas. Moi j’ai pété le plâtre là, à droite. C’était un des endroits les plus difficiles, au niveau de la démolition. La salle de bain, c’est une pièce qui est différente des autres pièces. Il n’y a pas juste du placo. Tu as aussi des carrelages, des carreaux par terre et c’est assez impressionnant, parce que quand tu pètes du carreaux, t’y vas à la lunette de protection…

 

« Je crois que je n’ai pas pris de douche chaude »

« La salle de bain » par Nono, 2016

Nono : Alors ça, c’est la salle de bain !

Oh lala ! Trop ouf c’te salle de bain où il y a tellement de gens qui [sont] passés !

C’était toujours un peu sale, mais toujours bien accueillante. Je crois que je n’ai pas pris de douche chaude. Si, une douche chaude, mais c’était souvent froid, un peu.

Je ne comprenais pas trop le fonctionnement. Toujours du linge qui séchait, ces machines et tout. Trop bien ! J’aimais bien c’te salle de bain !

C’est marrant, parce qu’elle était sale, mais je m’y sentais bien. Elle était spacieuse. T’avais la vue de dehors sur les bains, grand miroir. T’avais de l’espace. Moi, j’avais envie de prendre mon temps dans c’te salle de bain…

 

« Pinces à linge »…

« Pinces à linge » par Nono, 2016

Nono : … Parce qu’il y avait toujours, toujours, toujours des habits qui séchaient, tout le temps. Mais tu m’étonnes. Il y a douze personnes qui vivent là-dedans. Ça en fait des machines à laver !

Ce contenu a été publié dans Les témoignages photos, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *