Rue89 – Ce que la rénovation des piscines a changé à Strasbourg – 02/08/2016

Rue89 revient sur le Plan Piscine, mais avec d’autres détails, des interrogations et des critiques. Bref, ce n’est pas seulement l’avis « officiel » qui compte! Salutaire ! En plus, pour ceux qui s’intéressent, le texte de Jean-François Gérard renvoie à d’autres articles, tribunes, blogs… 

Pour lire, cliquez sur l’article. Et, plus bas, voici les deux documents cités (CUS Magasine et la promesse du Maire) :

Ce que la rénovation des piscines a changé à Strasbourg

CUS-mag-Plan-Piscine-2010

PROGRAMME-RIES-2014-POINT-41-BAINS

 

 

Share on RedditShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Tumblr

Rue89 – La rénovation des Bains municipaux coûtera cher aux contribuables pour un résultat confié au privé – 07/07/2016

Ce matin, dans Rue89, une tribune du Collectif… 

Pour lire la tribune, cliquez sur ce lien : La rénovation des Bains municipaux coûtera cher aux contribuables pour un résultat confié au privé

« La rénovation des Bains municipaux coûtera cher aux contribuables pour un résultat confié au privé »

Share on RedditShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Tumblr

Rue89 – Spa, saunas, hammams, où aller à Strasbourg et autour – 19/02/2016

Dans Rue89, un article qui parle des Bains municipaux… et qui a suscité beaucoup de débats, sur le site du media, mais aussi sur les réseaux sociaux.

Outre les critiques (aux termes de l’article, notamment), le nombre de lecteurs et de commentaires montre l’intérêt des Strasbourgeois pour ces lieux de bains (en 24h, le nombre de lecteurs dépasse les 5000 et des commentaires sont nombreux).

Raison de plus pour vouloir une rénovation des Bains municipaux respectueuse du patrimoine et qui maintienne ces lieux ouverts à tous, comme à l’origine (patrimoine immatériel) ! Pas d’hôtel de luxe, pas de spa bling-bling : nos BAINS doivent rester MUNICIPAUX – et publics !

Pour lire l’article, cliquez sur le lien : Rue89_ spa-saunas-hammams-strasbourg

Pour le débat, lire les commentaires sur Rue89, mais aussi sur la page des Amis des Bains Municipaux : Amis des Bains Municipaux de Strasbourg

Share on RedditShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Tumblr

Rue89 – Bains municipaux : vers une base pour le sport-santé – 14/01/2016

Dans Rue89, suite à la conférence de presse appelée par Olivier Bitz le jeudi 14/01/2016 :

Bains municipaux : vers une base pour le sport-santé

La façade des bains municipaux, classée au patrimoine historique

À l’issue de la consultation publique, l’adjoint au maire (PS) de Strasbourg, Olivier Bitz, retient que les Strasbourgeois sont très attachés aux Bains Municipaux et que l’ensemble peut servir de base pour les dispositifs autour du sport-santé de la municipalité. De son côté, la SPL Deux-Rives est chargée de proposer pour le conseil municipal de mars des scénarios pour la réfection de l’ensemble et la destination des équipements.

Cliquer sur ce lien, pour lire lintegralite de l’article sur le site de Rue89 : Rue89 – Bains municipaux : vers une base pour le sport-santé

Share on RedditShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Tumblr

Rue89 – Affaire des Bains : droit de réponse de la Ville et de l’Eurométropole – 06/11/2015

Et voilà que l’AFFAIRE DES BAINS dérange sérieusement quelques uns… Lire la réponse de Rue89, qui maintien ses propos ! A suivre avec beaucoup d’attention ! 

Lire l’article sur Rue89 http://www.rue89strasbourg.com/index.php/2015/11/06/politique/affaire-bains-municipaux-strasbourg-droit-de-reponse/

Affaire des Bains : droit de réponse de la Ville et de l’Eurométropole de Strasbourg

Un bain à haute température. (photo JFG / Rue89 Strasbourg)

Un bain à haute température. (photo JFG / Rue89 Strasbourg)

La Ville et l’Eurométropole de Strasbourg ont adressé à Rue89 Strasbourg un droit de réponse, suite à notre article sur l’affaire des Bains municipaux de Strasbourg. (…)

lire la suite sur Rue89 : http://www.rue89strasbourg.com/index.php/2015/11/06/politique/affaire-bains-municipaux-strasbourg-droit-de-reponse/

 

 

 

Share on RedditShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Tumblr

Rue 89 – A la réunion sur les Bains… – 31/10/2015

A la réunion sur les Bains, Roland Ries poussé à poursuivre les échanges

La piscine de la Victoire est classé comme patrimoine historique (photo JFG / Rue89 Strasbourg)

La dernière réunion publique sur l’avenir des Bains municipaux de Strasbourg a été agitée. Le maire a accepté d’autres réunions après la rédaction de l’étude en cours, dont le contenu reste mystérieux.

« La concertation est un exercice difficile. » Le maire Roland Ries (PS) savait qu’il n’était pas en terrain conquis vendredi 30 octobre au Palais universitaire pour la troisième et dernière réunion de concertation sur l’avenir des Bains municipaux de Strasbourg, boulevard de la Victoire. Mais sa parole était attendue par les usagers ou citoyens attachés à l’édifice de Fritz Beblo.                          …/…

Lire l’article en entier sur Rue89 : A la réunion sur les Bains, Roland Ries poussé à poursuivre les échanges

 

 

 

Share on RedditShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Tumblr

Rue89 – Ce qu’il faut savoir avant la dernière réunion sur les Bains – 30/10/2015

En préparation a la réunion de ce soir, deux articles sur Rue89… 

La rénovation de la piscine de la Victoire n'a jamais figuré dans le plan piscine de l'Eurométropole, mais était dans le programme de Roland Ries, candidat en 2014.

La rénovation de la piscine de la Victoire n’a jamais figuré dans le plan piscine de l’Eurométropole, mais était dans le programme de Roland Ries, candidat en 2014.

Avant la dernière réunion publique sur l’avenir des Bains municipaux ce vendredi en présence du maire, plusieurs questions restent en suspens concernant le nouveau projet de rénovation.                       …/…

Lire l’article en entier sur Rue89 :  Ce qu’il faut savoir avant la dernière réunion sur les Bains

Le deuxième article : Études et copinages, les dessous troubles du dossier des Bains 

 

 

 

Share on RedditShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Tumblr

Rue89 – Études et copinages, les dessous troubles du dossier des Bains – 30/10/2015

Nouveau rebondissement :

En préparation a la réunion de ce soir, deux articles sur Rue89… 

Etudes-bains-une-514x488

Les études sur les Bains municipaux révèlent une partie de leurs secrets (Photo JFG / Rue89 Strasbourg)

Projet public ou privé ? Complexe de luxe ou piscine de proximité ? La rénovation des Bains municipaux agite la municipalité et les habitants de la Krutenau depuis 2008. Or une étude, commandée par Robert Herrmann, adjoint en charge du dossier entre 2008 et 2014, à l’un de ses anciens collaborateurs professionnels, aurait singulièrement fait pencher la balance.

Le projet de rénovation des Bains municipaux version 2015 fait émerger aujourd’hui les zones d’ombre d’hier.          …/…

Lire l’article en entier sur Rue89 : Études et copinages, les dessous troubles du dossier des Bains

Le deuxième article : Ce qu’il faut savoir avant la dernière réunion sur les Bains

 

Share on RedditShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Tumblr

Rue89 – A la réunion sur les Bains municipaux, le « cadre » se précise – 18/10/2015

 Les participants ont beaucoup défendu les choix de la municipalité sur la rénovation des bains municipaux. (photo JFG / Rue89 Strasbourg)

Lors de la deuxième réunion publique sur l’avenir des bains municipaux, l’adjoint Olivier Bitz et les intervenants ont beaucoup défendu les choix de la municipalité. Quelques zones d’ombres s’éclaircissent, même si le sauna et les bains romains restent le point chaud.

En 2008, Jean Waline et Olivier Bitz étaient adversaires. Aux élections cantonales (devenues départementales), le jeune Olivier Bitz (PS), aujourd’hui adjoint au maire en charge du dossier de la rénovation des bains muncipaux poussait, à la surprise générale, le professeur Waline (droite) à la retraite politique, après 31 ans de carrière. Vendredi 16 octobre, le passé était mis de côté. Le professeur de droit et ancien membre du Conseil constitutionnel était invité à parler de « l’évolution du service public » aux bains municipaux, en tant que Strasbourgeois attaché et usager du lieu.

Et cela tombe bien, il avait le même avis que la municipalité : ce qui est ouvert au public doit le rester, dépenser pour rénover coûte trop cher (la somme de 30 à 40 millions d’euros à toujours été avancée sans que les études associées soient publiées), il faut confier la gestion du lieu à quelqu’un d’autre et il faut ouvrir les espaces inoccupés pour le futur exploitant, qui paiera la rénovation.

L’universitaire, qui a d’ailleurs jugé nécessaire de préciser deux fois sur le fait qu’il était là en tant qu’homme « libre » et « indépendant », s’est expliqué chiffres à l’appui. En 2013 comme 2014, plus de 150 000 entrées ont été enregistrées. Le budget est passé 3,1 millions d’euros à 2,9, alors qu’en revanche les recettes ont grimpé de 377 000 à 405 000 euros de recettes.

Défendre les choix

Interpellé lundi au conseil municipal par l’opposition sur le faible dialogue dans la première réunion, le maire Roland Ries (PS) avait répondu que certes il y avait « une concertation », mais qu’il avait avant tout fixé « un cadre », à savoir confier la gestion du bâtiment à un prestataire extérieur. Quand bien même certains ne sont pas d’accord avec celui-ci, ce cadre ne peut être remis en cause. Lors de cette deuxième réunion les intervenants ont surtout justifié ce cadre.

Pierre Laplane, directeur général des services de l’Eurométropole a expliqué que certains services publics n’étaient plus rendus par les agents de la collectivité et a détaillé les autres modes de gestion déjà en place à Strasbourg (convention, délégation etc.) qui garantissaient tout de même un « contrôle ». Pour la première fois l’économie en faisant recours à l’externalisation des activités de nettoyage des écoles et des piscines a été avancé. « Là où la collectivité payait 100, elle débourse 60 ». Cependant, l’exploitation sociale et précarisation des travailleurs par ces entreprises, dénoncée par des syndicats ou agents n’a pas été soulevée.

Alexandre Feltz (sans étiquette), adjoint à la Santé publique a, lui, détaillé le programme Sport ordonnance, qui doit bénéficier de davantage de créneaux dans les bassins de la piscine de la Victoire. Interpellé sur les bienfaits du sauna pour la santé « qui me font renoncer à mes séances de kiné », dixit un participante, il a répondu que cela correspondait à une activité de bien-être importante, mais qu’aucune étude ne prouvait qu’elle guérissait de maladies.

« Pas question de fermer les bains » pour Olivier Bitz

Votée en juin, une « charte de la rénovation » devait rassurer les citoyens, mais les participants (plus nombreux qu’à la première réunion, proches des quatre-vingt dix), ne l’ont pas comprise comme les rédacteurs. La phrase le « maintien d’activité de baignade » (au singulier) au même prix que les autres piscines de l’Eurométropole a été comme « juste une piscine sur les deux et pas les bains ». L’adjoint Olivier Bitz a affirmé que cela signifie bien les deux piscines et aussi les bains et sauna.

Après la réunion, l’adjoint Olivier Bitz estime que ces réunions servent à désamorcer l’incompréhension :

« Il n’est pas question de fermer les bains romains et sauna. Mais je ne m’engage pas sur un prix futur, car la priorité est de donner plus de créneaux au Sport sur ordonnance, dont les enjeux en santé sont plus important. »

Le prix des sauna et bains en questions

Pour autant les débats se crispent sur cette thématique, en partie car aucun budget séparé des activités n’est présenté, mais que cette activité est jugée aujourd’hui trop coûteuse. Olivier Bitz a avancé que les recettes sont de 8,84€ de recettes par entrée, pour un coût total de 26€, la différence étant prise en charge par la collectivité. Une moyenne qui a beaucoup fait réagir l’assemblée, alors que les entrées sont à 15€ et les abonnements ont été supprimés. Il reste cependant des tarifs réduits sous conditions à 8€ et 30€ les 5 entrées, mais cette proportion étonne.

Les participants, qui mettent en avant les milieux modestes qui fréquentent le lieu et comprennent mal que la part de la collectivité doivent baisser quand cela n’est pas remis en question dans d’autres domaines. L’exemple de l’Opéra, dans des proportions bien plus élevées, est revenu plusieurs fois.

Après les échanges, voici la direction que prennent les débats :

  • Il y aura un seul exploitant privé de tout le bâtiment, dans un contrat encadré avec la Ville et l’Eurométropole propriétaire.
  • La trentaine d’agents de l’Eurométropole ne travaillera plus sur ce site. La collectivité compte employer 1 000 agents de moins en 2020/2022 (de 8200 à 7400 salariés environ) pour stabiliser les dépenses de personnel.
  • Les espaces rénovés devront générer une nouvelle activité, rentable, permettant de financer les activités maintenues.
  • Le sauna et les bains bains romains ne devraient pas être fermé, leur prix pourrait en revanche augmenter.
  • Les créneaux pour les activités de Sport sur ordonnance seront augmentés, ceux de natation réduits s’il n’y a pas de nouveau bassin construit.
  • Quelques baignoires et douches resteront à disposition (entre 10 et 12 usagers s’y rendent tous les jours)
  • Les piscines seront au même prix qu’ailleurs dans l’Eurométropole.

Un restaurant ? Un institut de formation ?

Les réunions publiques devraient en théorie davantage porter sur l’utilisation des autres parties du bâtiment, notamment la cour arrière actuellement utilisée comme parking pour les employés (une piscine extérieure avait été envisagée en 2009) ou les 5 000m², la moitié de la surface, successivement abandonnés par les municipalités. Olivier Bitz a toujours dit que ces questions n’étaient pas tranchées. L’idée d’un restaurant (sans plus de détail sur le type) a par exemple été évoquée et ne soulève pas d’opposition.

Reste qu’une activité de restauration ne permettra pas de compenser les 2,5 millions de déficit actuels, auxquels s’ajouteront la prise en charge des lourds travaux de rénovation. Olivier Bitz propose aussi à l’issue de la réunion la mise en place un institut de formation pour les intervenants dans le programme Sport sur ordonnance, un dispositif qui va s’élargir à la France entière avec la loi de Santé.

Bien qu’en désaccord avec « le cadre »? Bernard Aghia du collectif « la Victoire pour tous » voit un motif de satisfaction des réunions :

« On dirait qu’il y a une meilleure prise en compte de l’attachement au lieu et au fait de pouvoir continuer à y accéder. La piste de l’hôtel de luxe, ce qui exclurait beaucoup de Strasbourgeois du site, semble un peu moins forte qu’il y a quelques mois. Mais il faut rester vigilant. »

Il reste cependant peu clair en quoi ces réunions impactent la rédaction de l’étude prévue pour décembre, notamment car les débats portent sur ce qui doit être préservé et non ce qui peut être fait. Le directeur de la société publique locale Deux Rives Eric Bazard a assisté aux deux réunions :

« Je découvre que les Bains n’étaient pas un lieu de loisir et que les enjeux  évoluent avec les époques. Dans tout ce qui est demandé rien ne semble infaisable. Nos travaux ne doivent pas déterminer si c’est au privé ou au public de gérer le lieu, mais de savoir ce qui est possible sur le plan technique. Reste à trouver l’équilibre financier. »

La dernière réunion est prévue le vendredi 30 octobre, toujours en salle Louis Pasteur au Palais universitaire à 19h, en présence du maire Roland Ries.

ALLER PLUS LOIN

Sur Rue89 Strasbourg : Trois choses à savoir sur la première réunion sur les Bains municipaux

Sur Rue89 Strasbourg : tous nos articles sur les bains municipaux de Strasbourg

Share on RedditShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Tumblr