Piscines Pour Tous – Tout a une fin, ce qui ne veut pas dire que le mieux est à venir ! – 14/01/2017

L’association PISCINES POUR TOUS parle des rénovations des piscines de l’Eurométropole – et évoque celle des Bains municipaux.

Pour lire l’article, cliquez sur ce lien : https://piscinespourtous.wordpress.com/2017/01/14/ledito-du-14-janvier-2017-tout-a-une-fin-ce-qui-ne-veut-pas-dire-que-le-mieux-est-a-venir/

 

 

DNA – Sport, santé, Victoire ! – 01/01/2017

Les Bains dans les DNA, le jour de l’an : 

Sur la même page (coïncidence?) un article présente la nouvelle structure privée proposant massages et soins divers à la piscine du Wacken. Ex: massage 1h15 à 90€, ce qui est un prix normal dans un établissement privé, bien entendu. Question: y a-t-il des kinés/masseurs de prévu, dans le cadre de sport-santé ?? (après l’effort, le réconfort, nous sommes d’accord…)

DNA Bains_2017 01 01

StrasMag – Aux Bains, l’atout sport-santé – septembre 2016

Strasbourg Magazine fait de la rénovations des Bains la une ! Cependant, rien de neuf: le transfert des compétences à la Ville, alors que le projet est envoyé (toujours sans la moindre explication) à la SPL des Deux Rives, contrôlée à 80% par l’Eurométropole; toujours rien à propos de l’aile médicale (on en parle de moins en moins, jusqu’à l’oubli); le collectif La Victoire pour tous est toujours cité, dans le cadre de la « grande concertation », « large dialogue public » – que, nous l’avons toujours dénoncé, n’a jamais eu lieu! Enfin, 4 pages de ‘com’, rien de plus… 

StrasMag_2016 sept_couv

StrasMag_2016 sept_p 18-19

StrasMag_2016 sept_p 20-21

Rue89 – La rénovation des Bains municipaux coûtera cher aux contribuables pour un résultat confié au privé – 07/07/2016

Ce matin, dans Rue89, une tribune du Collectif… 

Pour lire la tribune, cliquez sur ce lien : La rénovation des Bains municipaux coûtera cher aux contribuables pour un résultat confié au privé

« La rénovation des Bains municipaux coûtera cher aux contribuables pour un résultat confié au privé »

DNA – Bains publics, gestion privée – 22/06/2016

BAINS PUBLICS ? RIEN DE MOINS SUR… « réalisation du projet par un groupement d’entreprises « (privées ?). Puis gestion privée (par affermage en plus). La seule chose « publique » c’est l’argent du contribuable qui va payer le tout ! 

DNA 22 juin 2016 bains publics, gestion privéeLes Bains, à la une de l’édition du 22 juin 2016 : 

DNA 22 juin 2016_les Bains à la une - détail

 

 

DNA – Portage Public et Classement – 28/02/2016

Dans les DNA, ce matin… 

Classement partiel, rénovation « portée par fonds publics », mais « portage par la SPL des Deux Rives » : cela veut dire morcellement des Bains – et privatisation partielle ? Dans quel « morceau » se trouvent le sauna et les bains romains, toujours mis à l’écart ? A suivre… 

DNA 2016 28 fevrier

Le texte de l’article :

Un « classement », d’envergure nationale, est plus fort qu’une « inscription », au rayonnement plus régional (jusqu’en 2005, on parlait d’« inscription à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques », resté dans les usages).

Depuis 2000, les bains sont inscrits, tout au moins certaines parties. Les discussions pour le classement ont commencé, a indiqué hier matin le maire Roland Ries. La Ville est en effet propriétaire de l’édifice construit en 1908 et donc à même de lancer la procédure.

« On s’achemine vers un classement partiel », a renchéri Anne Mistler, directrice de la DRAC (Direction régionale des affaires culturelles). Le choix de ce qui sera, ou non, classé, dans quelques mois, s’effectue notamment sur la base du diagnostic réalisé par l’architecte Antoine Oziol.

« On a abandonné l’idée d’un financement privé »

La municipalité rappelle qu’un classement complet reviendrait à mettre les bains sous cloche et contraindrait trop la rénovation à venir. Si la procédure vient d’être enclenchée, c’est que ce fameux projet de rénovation, nourri par la concertation de cet automne et les études conduites par la SPL des Deux-Rives, a son visage quasi définitif.

Silence du maire Roland Ries et de l’adjoint Olivier Bitz, en charge du dossier, qui réservent les nouveautés à venir à une présentation publique, préalable au conseil municipal du 21 mars où une délibération sur les futurs bains sera soumise aux conseillers.

On sait déjà que la rénovation sera portée in fine par des fonds publics. « On a abandonné l’idée d’un financement privé. On s’est rendu compte qu’après rénovation, sur un fonctionnement annuel de 2 600 000 euros, on va passer à 1 400 000 euros, ce qui permettra de financer l’investissement évalué lui à 30 millions d’euros », a précisé le maire Roland Ries. Il ne devrait pas s’agir pour autant d’une régie municipale mais plutôt d’un portage par la SPL des Deux-Rives.

Pour le contenu, il y aura piscines et douches aux mêmes tarifs que les autres établissements strasbourgeois, c’était connu, tandis que les saunas et bains seront à un tarif différent, c’est dans l’air.

Le lieu d’accueil des patients évalués dans le cadre du sport santé sur ordonnance, actuellement situé à la Meinau, va gagner une vitrine de choix puisqu’il sera localisé aux bains, a par ailleurs indiqué le docteur Alexandre Feltz, adjoint en charge de la santé. Quand à la piscine nordique que certains rêvent de voir apparaître dans la cour arrière, « elle fait partie des options », a souri Roland Ries.

 

Comme à Molitor ?

moyen-piscine-molitor

A la piscine Molitor, en 1934.

Saviez-vous que l’architecte Jean-Paul Philippon, qui a été amené à travailler sur le dossier des Bains municipaux de Strasbourg, avait également réalisé une étude préalable au projet de la piscine Molitor de Paris ? Saviez-vous que pour accéder à la susdite piscine Molitor, il faut désormais… être membre du Club (numerus clausus, droit d’entrée 1200 €, puis 3300 € annuels), ou payer 180€ par jour ou encore être client de l’hôtel 5 étoiles intégré, corollaire de la réhabilitation ?