Comme à Molitor ?

moyen-piscine-molitor

A la piscine Molitor, en 1934.

Saviez-vous que l’architecte Jean-Paul Philippon, qui a été amené à travailler sur le dossier des Bains municipaux de Strasbourg, avait également réalisé une étude préalable au projet de la piscine Molitor de Paris ? Saviez-vous que pour accéder à la susdite piscine Molitor, il faut désormais… être membre du Club (numerus clausus, droit d’entrée 1200 €, puis 3300 € annuels), ou payer 180€ par jour ou encore être client de l’hôtel 5 étoiles intégré, corollaire de la réhabilitation ?

Share on RedditShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Tumblr

Piscines pour tous – Imposture, déni de la démocratie… – 26/04/2015

Edito du 26 avril 2015 :

IMPOSTURE, DÉNI DE LA DÉMOCRATIE, MENSONGE PLUTÔT QUE VÉRITÉ ! 

piscine-de-durham-05

Triste panorama que voilà. La ville de Strasbourg mène sa population en bateau. Bateau ivre, mais hors de sa valeur poétique. Nos élus soutenus par certains de leurs hauts techniciens, dont certains ont eu droit à de jolies primes indûments perçues, se préparent à nous servir un plat des plus indigestes. Ils se comportent comme ces nouveaux convertis qui se présentent alors plus sectaires que les originaux. Ces gens sont fascinés par l’argent, aiment se faire flatter et vont jusqu’à coucher dans le lit du maître. Libre à eux plus tard, pris par leur faute, d’en appeler au pardon et ensuite de  jouir d’un « plus jamais ça ».

Quand la catastrophe aura eu lieu, à savoir quand le maitre dira : fin de la récréation, passez à la caisse, là on sait que le peuple paiera, comme il a l’habitude de le faire.

La piscine de la Victoire va être privatisée suivant un modèle s’apparentant à celui de la piscine Molitor. La ville le nie et aucune discussion n’est possible car tout est décidé. Pour preuve : un « scénario » est déposé et une étude doit le paufiner. Le titre de cette étude : « Mission de maitrise d’oeuvre pour la réalisation d’un diagnostique architectural, patrimonial et urbain de l’établissement des bains municipaux de Strasbourg ».

Le mot « scénario » y est présent plusieurs fois signe qu’il est dans les grandes lignes arrêté. Par exemple, nous citons : « Analyse et approfondissement du scénario envisagé par la maitrise d’ouvrage ». Ou « Les réflexions portent également sur l’évolution envisageable de l’équipement et proposent d’éventuels nouveaux usages pour des publics à identifier ». Ou « vérifier la pertinence du scénario proposé au regard du rapport de diagnostique partagé ».

Un hôtel de grand luxe sera probablement installé – construit  et fera bénéficier ses nouveaux riches clients, mais pas la population du quartier par une belle ségrégation par l’argent, des bains romains, sauna et « frottages ».

Quid du patrimoine strasbourgeois qui appartient aux Strasbourgeois et qui va être offert au maître qui est marié avec le monde de l’argent, se foutant du bien commun, de toute valeur culturelle et qui aime jeter aux orties le travail s’appuyant sur le savoir et les connaissances ?

Imposture donc, au regard des discours viciés que nous offrent les élus et cadres techniciens de la ville de Strasbourg.

Problème, ils sont tombés sur des personnes décidées, au regard des sources qui sont les nôtres, informées et qui iront au plus loin pour faire entendre raison à cet ensemble de personnalités dans le fond animé par une grande lâcheté morale. En 2011, le débat avait lieu, avorté par une concertation-mascarade. Aujourd’hui, les élections municipales passées nos élus s’en redonnent à coeur joie.

Disons le tout net : le bras de fer est engagé. 

Pour acceder au site de l’association : www.piscinespourtous.wordpress.com

 

 

Share on RedditShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Tumblr