Rue89 – Ce que la rénovation des piscines a changé à Strasbourg – 02/08/2016

Rue89 revient sur le Plan Piscine, mais avec d’autres détails, des interrogations et des critiques. Bref, ce n’est pas seulement l’avis « officiel » qui compte! Salutaire ! En plus, pour ceux qui s’intéressent, le texte de Jean-François Gérard renvoie à d’autres articles, tribunes, blogs… 

Pour lire, cliquez sur l’article. Et, plus bas, voici les deux documents cités (CUS Magasine et la promesse du Maire) :

Ce que la rénovation des piscines a changé à Strasbourg

CUS-mag-Plan-Piscine-2010

PROGRAMME-RIES-2014-POINT-41-BAINS

 

 

Share on RedditShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Tumblr

Conseil Municipal du 20/11/2015

La municipalité et l’Eurométropole sur la défensive… 

Le vendredi 20 novembre, une interpellation de l’élu d’opposition Jean-Philippe Vetter (LR) invitait les Bains au Conseil municipal : 

Voir la vidéo : CM – point 58 – Bains – interpellation Vetter

L’interpellation a donné origine à des longues déclarations (1/2 heure quand même, en fin de CM, ce qui montre l’importance qui prend ce dossier) où Olivier Bitz, Roland Ries et même Robert Herrmann, visiblement agacés par la tournure qui prend l’Affaire des Bains, s’expliquent. Sur la défensive et faute d’arguments convaincants pour répondre aux questions précises et pertinentes de l’élu d’opposition (LR), il ne leur reste que l’insulte et le mépris (c’est plus simple !). Mais, en plus des pirouettes habituelles, nous avons eu droit à de nouvelles perles : dans sa hâte de minimiser la portée de notre pétition, Bitz en cite un paragraphe – et dit que tout le monde est d’accord, tiens ! Mais, habitué au caviardage, il ne lit pas le reste du texte… Quant aux études (y compris celle qui nous est parvenue caviardée), c’est de la transparence absolue voulue par un maire trop gentil, voyons: ils n’ont pas l’obligation de les communiquer – ça alors !

Quant à celle demandée en CM de juin dernier par les élus (Vetter, mais aussi E. Schultz) et dont il est question (interpellation), elle aurait été envoyée à l’Ahbak, « depuis 3 semaines », dit le pilote Bitz et sera disponible « dès lundi », pour les élus qui le veulent. Si ce n’est pas du mépris envers les élus (dont celui qui les interpelle)… faut-il relire l’article de Rue89, en ce qui concerne les relations privilégiées entre l’équipe municipale et l’association de quartier, qui n’a jamais communiqué en avoir fait la demande ni avoir reçu les études (cqfd)? Ou c’est la municipalité qui tente de semer la zizanie entre les associations de citoyens…? Pour rappel, le Collectif demande cette étude, parmi d’autres, depuis mai 2015. 

Lire l’interpellation de Jean-Philippe Vetter : CM – texte interpellation Vetter

Share on RedditShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Tumblr

DNA – Le « besoin de clarté » de Vetter (LR) – 19/11/2015

Dans les DNA, l’annonce de l’interpellation de l’élu d’opposition Jean-Philippe Vetter (LR), qui invite les Bains au Conseil municipal. Et voici le texte de l’interpellation : 

DNA 2015-11-19 Besoin de clarté de VetterMonsieur le Maire,

La troisième et dernière réunion sur l’avenir des Bains Municipaux vient d’avoir lieu. Ainsi s’achève un premier processus qui a vu de nombreux Strasbourgeois exprimer leur attachement au maintien de cet établissement public. À cette occasion, une pétition de plus de 6000 signatures vous a été remise. Une initiative qui fait inévitablement écho à votre engagement pris l’an dernier lors de la campagne aux élections municipales : l’engagement numéro 41.

Par ailleurs, depuis quelques jours, les études commandées depuis 2008 suscitent de nombreuses questions qui appellent une réponse claire de votre part.

Face à cette situation, je souhaiterais que vous puissiez dès à présent informer le Conseil municipal sur ce dossier des Bains municipaux qui tient à cœur à de très nombreux Strasbourgeois.

1) Pourquoi avoir renoncé à votre promesse de campagne ? Seule une très bonne raison peut justifier un tel revirement à peine quelque mois après votre élection.

2) Pourquoi avoir choisi de dévoiler certaines études et d’autres non ? Pourquoi ne donnez-vous toujours pas accès à la fameuse étude de 2010 produite par Finance Consult / Sartorio / Algoe ? Que contient-elle qui ne doit être dévoilé aux Strasbourgeois ?

Monsieur le Maire, je vous remercie pour vos réponses que vous aurez, je l’espère, l’amabilité de me formuler personnellement.

Je vous remercie. 

Jean-Philippe Vetter 

 

 

Share on RedditShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Tumblr

Rue 89 – A la réunion sur les Bains… – 31/10/2015

A la réunion sur les Bains, Roland Ries poussé à poursuivre les échanges

La piscine de la Victoire est classé comme patrimoine historique (photo JFG / Rue89 Strasbourg)

La dernière réunion publique sur l’avenir des Bains municipaux de Strasbourg a été agitée. Le maire a accepté d’autres réunions après la rédaction de l’étude en cours, dont le contenu reste mystérieux.

« La concertation est un exercice difficile. » Le maire Roland Ries (PS) savait qu’il n’était pas en terrain conquis vendredi 30 octobre au Palais universitaire pour la troisième et dernière réunion de concertation sur l’avenir des Bains municipaux de Strasbourg, boulevard de la Victoire. Mais sa parole était attendue par les usagers ou citoyens attachés à l’édifice de Fritz Beblo.                          …/…

Lire l’article en entier sur Rue89 : A la réunion sur les Bains, Roland Ries poussé à poursuivre les échanges

 

 

 

Share on RedditShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Tumblr

Les Bains au Conseil municipal – 12/10/2015

Le conseiller d’opposition Jean-Philippe Vetter, par son interpellation, a fait le maire confirmer sa décision, déjà actée et indépendante de toute concertation, de privatiser les Bains municipaux !

Point n° 21 de l’ordre du jour, cela vaut la peine de revoir la vidéo, tant pour l’excellente prestation de Vetter, comme pour les contre-vérités et la manipulation de données contenues dans les réponses du maire et de son adjoint, chargé de la « concertation ».

Bref, dans la logique des responsables municipaux, les citoyens seront appelés à donner leur avis… sur la couleur des pots de fleurs, ou bien sur le genre d’activités « privées » qu’ils souhaitent voir naître dans les Bains rénovés.  

Réponse du Collectif va suivre… 

Cliquez sur le lien, pour voir la vidéo (n° 21 de l’ordre du jour, 13 minutes) : CM – Bains municipaux : Le choix de la privatisation avant la concertation

Et voici le texte de l’interpellation :

CONSEIL MUNICIPAL DU 12 OCTOBRE 2015
Interpellation de Monsieur Jean-Philippe VETTER
GROUPE STRASBOURG A VOS COTES – LES REPUBLICAINS, MODEM ET SOCIETE CIVILE 

Bains municipaux : le choix de la privatisation avant la concertation ?

Monsieur le Maire,

Lors du Conseil Municipal de mai dernier, je vous interrogeais sur l’avenir des Bains municipaux. Vous m’avez alors certifié que leur rénovation serait menée en partenariat avec le privé. Il s’agit là d’une décision fondamentale pour l’avenir des Bains municipaux. Une décision qui a été prise sans aucune concertation ni débat avec la population. 

Alors que vous menez actuellement des réunions publiques avec la population et que vous allez être l’intervenant principal d’une conférence sur les bains municipaux le 30 octobre 2015, pouvez-vous nous dire s’il est éventuellement envisageable que vous reveniez sur votre intention de privatiser une partie des bains municipaux.

Je vous remercie.

 

 

Share on RedditShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Tumblr

DNA – La Victoire pour tous aux Journées du Patrimoine – 24/09/2015

Et, ce matin, 24/09, dans les DNA, (en dernière de couverture) la réaction du Collectif, mais aussi celle de l’élu d’opposition Jean-Philippe Vetter :  

DNA 2015 24 sept VITE DIT Bains

La Victoire Pour Tous La Victoire pour tous aux Journées du patrimoine

Le bilan dressé par Olivier Bitz des visites des bains municipaux dans le cadre des Journées du patrimoine, soit 980 personnes (DNA du 23 septembre), a suscité une réaction du collectif « La Victoire pour tous », opposé à une privatisation même partielle des bains. Les membres du collectif indiquent avoir recueilli 200 signatures pour leur pétition lors de ces mêmes journées. « Et pourtant, nous n’avons touché qu’une faible part des visiteurs, car ils arrivaient groupés toutes les demi-heures, nous étions cantonnés sur le perron et parfois sous la pluie à cause de l’interdiction formelle – transmise au personnel – de nous laisser pénétrer dans le hall d’entrée, où se tient une exposition largement faite de propagande. Un signe supplémentaire de l’attachement de la Ville de Strasbourg à la démocratie participative et de son souci de favoriser le débat ! Olivier Bitz ne peut s’empêcher d’égratigner au passage ceux qui ne pensent pas comme lui et qui seraient donc des idéologues. Où se cache l’“ idéologie” ? Chez les citoyens qui militent pour conserver ce patrimoine municipal et son usage à tous les Strasbourgeois, ou chez ceux qui cherchent depuis des années à sous-traiter à un opérateur privé le “problème” des Bains ? »

Pour un maintien dans le giron de la collectivité

Jean-Philippe Vetter réagit lui aussi : « Olivier Bitz se réjouit ce mercredi matin dans les DNA de l’intérêt suscité par les bains municipaux lors des Journées du patrimoine. On ne peut s’empêcher de voir dans cette déclaration un certain cynisme de la part d’un adjoint au maire qui défend la privatisation partielle des bains municipaux. Une privatisation qui exclura à l’avenir certains Strasbourgeois, notamment les plus modestes, d’une partie des bains municipaux. Une privatisation qui, malheureusement, pourrait bien faire des Journées du patrimoine les deux seuls jours de l’année où les Strasbourgeois auront encore accès à leur joyau architectural », écrit le conseiller municipal d’opposition Les Républicains. « Pour ma part, je vois justement dans l’intérêt suscité par les bains municipaux lors des journées du patrimoine le signal fort de l’attachement des Strasbourgeois en faveur de leur maintien dans le patrimoine de la ville. Pourquoi ce qui fut possible pour la Kibitzenau ne le serait-il pas pour le joyau architectural que constituent les bains municipaux ? »

 

Voir la page DNA : 
PDF-Page_44-edition-de-strasbourg_20150924

 

Share on RedditShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Tumblr

DNA – « Caracalla », à la Krutenau ? – 04/07/2015

Dans les DNA, ce matin… 

La journaliste dévoile en partie les scénarios à l’étude, mais en ne montrant que le « plus acceptable ». On attend toujours la communication sur l’ensemble des études et non une communication partielle ciblée pour faire passer, été et canicule obligent, l’idée de privatisation par parties. En parlant de « Caracalla », au moins a-t-on compris quel public est visé pour occuper ce bâtiment dans les années à venir. Exit le « temple de l’hygiène » populaire ! Par ailleurs, « Piscine publique d’exception », celle de la Victoire en est une et nous aimerions que sa rénovation en tienne compte !

Certes, le deuxième scénario, si retenu par l’article, aurait pu donner comme titre « Molitor » à Strasbourg ?… Mais ce ne serait pas dans le droit chemin de la stratégie de communication de la Ville… 

Cliquez sur les images, pour les enregister et lire en format réel : 

DNA 2015 4 juillet P1

DNA 4 juillet P37

Share on RedditShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Tumblr

VIDEO – Les Bains chez les eurométropolitains…

Cliquez sur ce lien, pour voir la vidéo : 

http://strasbourg.creacast.tv/Bains Municipaux- point 49

La grande consigne, rappelée avec insistance et dès le départ : surtout ne plus en débattre ! Ne pas revenir au débat du Conseil municipal, martèle Robert Herrmann, pour qui tout a déjà été dit et il n’y a rien de nouveau… Pas de séance de rattrapage, indique Roland Ries (qui avait refusé le second tour de parole à l’opposition, lundi dernier) : « C’est dangereux !», avoue le maire… qui finit par lâcher : « Je suis aussi pour les Bains de la Victoire pour tous, ou La Victoire pour tous ! Bien sûr, bien sûr !! (personne ne nous avait encore cités, mais il fallait qu’il le fasse : M. le Maire, il rêve de nous…).

Concernant M. le président, c’est bien moins drôle… Eric Schultz demande, lui aussi, la fameuse étude de 2010 – et Robert Herrmann devient colère intolérante ! Jean-Philippe Vetter et Fabienne Keller l’avaient déjà demandée lundi en CM – et nous aussi, nous l’avons demandée (avec une panoplie d’autres études, car il y en a…), depuis plus d’un mois !!! On finira par les avoir…

Jean-Philippe Vetter, qui était revenu sur le pourquoi donc de l’exclusion des Bains du Plan Piscine, en a eu aussi pour son compte, l’externalisateur Hermmann lui jurant que NON, que les Bains n’ont jamais été dans le Plan Piscine, JAMAIS !

Mensonge remarquable, M. le président ! Et nous vous proposons deux documents de votre cru :

  • une page de CUSmag, février 2010, où il est question du Plan Piscine et de la place des Bains municipaux (nous avons même repéré une faute de déroulement de texte) ;
  • une page référent aux études du schéma directeur des piscines de la CUS (Plan Piscine) ; dans les préconisations (voir en bas de page) il est question de deux scenarii : « piscine publique d’exception» ou « complexe de thermalisme et balnéothérapie de prestige » ! Il faut croire que les mandataires ont choisi le deuxième scénario… alors que certains parmi nous préféreraient le premier (voir lien, tribune DNA du 21/01/2012).*

Dans la réflexion sur le Plan Piscine, qui concernait la rénovation des 9 équipements aquatiques de la CUS – dont la piscine de la Victoire – ces deux scenarii ont été analysés. Et le deuxième a été retenu… (ou « envisagé », selon le texte du CCTP qui accompagne l’appel d’offres du diagnostic patrimonial en cours ?). Dans ce contexte, 30 M€ seraient alloués… à une nouvelle piscine ! 

Et s’il manquait encore une preuve, vous pouvez la chercher vous-mêmes, dans vos « archives électoraux » : parmi les « engagements » du candidat Roland Ries aux municipales de 2014, le point 41 disait : « rénovation de la piscine de la Victoire dans le cadre du Plan Piscine »… cqfd

Toute come le plaidoyer d’Eric Schultz, l’intervention de Marie-Dominique Dreysse aura aussi rendu le Maire « perplexe » : c’est qu’elle aura un peu insisté sur le besoin de répondre aux « nombreuses réactions de nombreux concitoyens » qui souhaitent garder les piscines et les douches, « mais aussi les actuels espaces de détente qui existent déjà » (sauna, bains romains). En exigeant un « débat public et transparent »… Bon, l’émotion passée, l’élue écologiste est revenue sur l’expression qui nous hérisse, tant nous la considérons comme une demande d’aumône : « au moins piscine et douches ». Mais apparemment c’était déjà trop pour un Roland Ries qui n’aime pas voir étalées les discordes dans ses rangs.

Et au Maire de leur faire remarquer que, piscine et douches resteraient accessibles mais que « tout le reste »… « des prestations particulières – qui existent d’ailleurs déjà aujourd’hui et qui ne sont pas comprises dans le prix de base d’accès au service public classique » (sic). C’est de plus en plus clair… Mais Robert Herrmann l’était encore plus, en disant qu’il était question maintenant de « savoir ce qu’il faut supprimer, pas ajouter ! » 

Passons sur sa colère mémorable… A la fin, s’excusant de l’énervement (quand même !) et en regardant droit dans les yeux Eric Schultz, plus que Jean-Philippe Vetter (qui n’est pas membre de la majorité), il nous a rassurés : « Concernant la demande de documents, on ne va pas attendre que la CADA nous en fasse la contrainte » (sic)… Il les enverra à ceux qui en ont fait la demande – a-t-il dit.

Un mensonge de plus ??? On verra. A suivre…

* Cliquez sur ce lien pour lire la tribune : Pour une piscine publique d’exception – Didier Laroche et Liane Zoppas

CUS mag Plan Piscine 2010

 

Bains 2010 scenarii

 

PROGRAMME RIES 2014 - POINT 41 BAINS

Share on RedditShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Tumblr