Rue89 – Un délégataire gérera les Bains municipaux… – 28/06/2016

Rue89 : Rue89 va plus loin, comme d’habitude… et rapporte, entre autres, l’identité du cabinet choisi par la SPL pour l’étude sur les Bains, évoquée par Fabienne Keller, qui aura eu la finesse de me pas dire ce que EPPC signifie, mais voici : Entreprises Publiques Privées pour le Commerce. Suggestif, pas vrai ? Alors, rénovation publique ou privatisation larvée ?
Quant à la position du Collectif à propos de ce montage, le tract (déjà publié le 25 juin) distribué lors de la réunion publique est clair…

Un délégataire privé gérera les Bains municipaux après une rénovation publique

 

DNA – Bains publics, gestion privée – 22/06/2016

BAINS PUBLICS ? RIEN DE MOINS SUR… « réalisation du projet par un groupement d’entreprises « (privées ?). Puis gestion privée (par affermage en plus). La seule chose « publique » c’est l’argent du contribuable qui va payer le tout ! 

DNA 22 juin 2016 bains publics, gestion privéeLes Bains, à la une de l’édition du 22 juin 2016 : 

DNA 22 juin 2016_les Bains à la une - détail

 

 

Conseil Municipal du 20/11/2015

La municipalité et l’Eurométropole sur la défensive… 

Le vendredi 20 novembre, une interpellation de l’élu d’opposition Jean-Philippe Vetter (LR) invitait les Bains au Conseil municipal : 

Voir la vidéo : CM – point 58 – Bains – interpellation Vetter

L’interpellation a donné origine à des longues déclarations (1/2 heure quand même, en fin de CM, ce qui montre l’importance qui prend ce dossier) où Olivier Bitz, Roland Ries et même Robert Herrmann, visiblement agacés par la tournure qui prend l’Affaire des Bains, s’expliquent. Sur la défensive et faute d’arguments convaincants pour répondre aux questions précises et pertinentes de l’élu d’opposition (LR), il ne leur reste que l’insulte et le mépris (c’est plus simple !). Mais, en plus des pirouettes habituelles, nous avons eu droit à de nouvelles perles : dans sa hâte de minimiser la portée de notre pétition, Bitz en cite un paragraphe – et dit que tout le monde est d’accord, tiens ! Mais, habitué au caviardage, il ne lit pas le reste du texte… Quant aux études (y compris celle qui nous est parvenue caviardée), c’est de la transparence absolue voulue par un maire trop gentil, voyons: ils n’ont pas l’obligation de les communiquer – ça alors !

Quant à celle demandée en CM de juin dernier par les élus (Vetter, mais aussi E. Schultz) et dont il est question (interpellation), elle aurait été envoyée à l’Ahbak, « depuis 3 semaines », dit le pilote Bitz et sera disponible « dès lundi », pour les élus qui le veulent. Si ce n’est pas du mépris envers les élus (dont celui qui les interpelle)… faut-il relire l’article de Rue89, en ce qui concerne les relations privilégiées entre l’équipe municipale et l’association de quartier, qui n’a jamais communiqué en avoir fait la demande ni avoir reçu les études (cqfd)? Ou c’est la municipalité qui tente de semer la zizanie entre les associations de citoyens…? Pour rappel, le Collectif demande cette étude, parmi d’autres, depuis mai 2015. 

Lire l’interpellation de Jean-Philippe Vetter : CM – texte interpellation Vetter

DNA – Le « besoin de clarté » de Vetter (LR) – 19/11/2015

Dans les DNA, l’annonce de l’interpellation de l’élu d’opposition Jean-Philippe Vetter (LR), qui invite les Bains au Conseil municipal. Et voici le texte de l’interpellation : 

DNA 2015-11-19 Besoin de clarté de VetterMonsieur le Maire,

La troisième et dernière réunion sur l’avenir des Bains Municipaux vient d’avoir lieu. Ainsi s’achève un premier processus qui a vu de nombreux Strasbourgeois exprimer leur attachement au maintien de cet établissement public. À cette occasion, une pétition de plus de 6000 signatures vous a été remise. Une initiative qui fait inévitablement écho à votre engagement pris l’an dernier lors de la campagne aux élections municipales : l’engagement numéro 41.

Par ailleurs, depuis quelques jours, les études commandées depuis 2008 suscitent de nombreuses questions qui appellent une réponse claire de votre part.

Face à cette situation, je souhaiterais que vous puissiez dès à présent informer le Conseil municipal sur ce dossier des Bains municipaux qui tient à cœur à de très nombreux Strasbourgeois.

1) Pourquoi avoir renoncé à votre promesse de campagne ? Seule une très bonne raison peut justifier un tel revirement à peine quelque mois après votre élection.

2) Pourquoi avoir choisi de dévoiler certaines études et d’autres non ? Pourquoi ne donnez-vous toujours pas accès à la fameuse étude de 2010 produite par Finance Consult / Sartorio / Algoe ? Que contient-elle qui ne doit être dévoilé aux Strasbourgeois ?

Monsieur le Maire, je vous remercie pour vos réponses que vous aurez, je l’espère, l’amabilité de me formuler personnellement.

Je vous remercie. 

Jean-Philippe Vetter 

 

 

Les Bains au Conseil municipal – 12/10/2015

Le conseiller d’opposition Jean-Philippe Vetter, par son interpellation, a fait le maire confirmer sa décision, déjà actée et indépendante de toute concertation, de privatiser les Bains municipaux !

Point n° 21 de l’ordre du jour, cela vaut la peine de revoir la vidéo, tant pour l’excellente prestation de Vetter, comme pour les contre-vérités et la manipulation de données contenues dans les réponses du maire et de son adjoint, chargé de la « concertation ».

Bref, dans la logique des responsables municipaux, les citoyens seront appelés à donner leur avis… sur la couleur des pots de fleurs, ou bien sur le genre d’activités « privées » qu’ils souhaitent voir naître dans les Bains rénovés.  

Réponse du Collectif va suivre… 

Cliquez sur le lien, pour voir la vidéo (n° 21 de l’ordre du jour, 13 minutes) : CM – Bains municipaux : Le choix de la privatisation avant la concertation

Et voici le texte de l’interpellation :

CONSEIL MUNICIPAL DU 12 OCTOBRE 2015
Interpellation de Monsieur Jean-Philippe VETTER
GROUPE STRASBOURG A VOS COTES – LES REPUBLICAINS, MODEM ET SOCIETE CIVILE 

Bains municipaux : le choix de la privatisation avant la concertation ?

Monsieur le Maire,

Lors du Conseil Municipal de mai dernier, je vous interrogeais sur l’avenir des Bains municipaux. Vous m’avez alors certifié que leur rénovation serait menée en partenariat avec le privé. Il s’agit là d’une décision fondamentale pour l’avenir des Bains municipaux. Une décision qui a été prise sans aucune concertation ni débat avec la population. 

Alors que vous menez actuellement des réunions publiques avec la population et que vous allez être l’intervenant principal d’une conférence sur les bains municipaux le 30 octobre 2015, pouvez-vous nous dire s’il est éventuellement envisageable que vous reveniez sur votre intention de privatiser une partie des bains municipaux.

Je vous remercie.

 

 

DNA – « Caracalla », à la Krutenau ? – 04/07/2015

Dans les DNA, ce matin… 

La journaliste dévoile en partie les scénarios à l’étude, mais en ne montrant que le « plus acceptable ». On attend toujours la communication sur l’ensemble des études et non une communication partielle ciblée pour faire passer, été et canicule obligent, l’idée de privatisation par parties. En parlant de « Caracalla », au moins a-t-on compris quel public est visé pour occuper ce bâtiment dans les années à venir. Exit le « temple de l’hygiène » populaire ! Par ailleurs, « Piscine publique d’exception », celle de la Victoire en est une et nous aimerions que sa rénovation en tienne compte !

Certes, le deuxième scénario, si retenu par l’article, aurait pu donner comme titre « Molitor » à Strasbourg ?… Mais ce ne serait pas dans le droit chemin de la stratégie de communication de la Ville… 

Cliquez sur les images, pour les enregister et lire en format réel : 

DNA 2015 4 juillet P1

DNA 4 juillet P37