Hôtel : une idée de l’atelier-projet ???

Une usagère du sauna et des piscines nous a écrit : 

En lisant dans les DNA de mercredi 20 mai l’article relatant l’action de la CGT devant les bains municipaux, mais aussi les échanges houleux au conseil municipal, je suis restée estomaquée .
Olivier Bitz, « rassurant » Jean Philippe Vetter au sujet du projet d’hôtel de luxe prévu aux bains municipaux. Il dit :  » Le projet d’hôtel qui existait déjà lors de l’atelier de projet en 2011 n’est pas une nouveauté »
 
A moins que je souffre d’amnésie, ce qui est possible, je n’ai jamais vu, ni lu, ni entendu parler de compte rendu de ces fameux ateliers. En revanche, ce dont je me souviens, c’est qu’en juillet 2010, Robert Herrmann a lancé une opération ateliers en demandant des volontaires pour chaque partie des bains municipaux; piscines, bains romains, sauna. Avec plusieurs dames qui fréquentent régulièrement le sauna, nous nous étions inscrites à cet atelier. Aucune n’a été retenue. Soit, c’est la loi du hasard. En revanche nous avons appris que la personne qui représentait le sauna n’y avait jamais mis les pieds.
C’est apparemment ainsi que cette municipalité « socialiste » conçoit la démocratie participative dont elle ne cesse de se rengorger. On réunit les gens, caution démocratique, mais en fait tout a déjà été décidé d’avance. Exemple, cette histoire d’hôtel de luxe dans les projets depuis 4 ans!
Je suis écoeurée.
Ne lâchons rien ! 
_______________________________________________
Des textes, des témoignages ou juste un petit mot sur la vie des Bains Municipaux : envoyez-nous vos contributions et nous les publierons (avec ou sans votre identité, c’est à vous de choisir) contact@lavictoirepourtous.org
Share on RedditShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Tumblr

DNA – Dans le grand bain de la SPL – 20/05/2015

Nous avons relevé un lapsus intéressant dans l’article : 

« Deux ans de débats, conduits par Robert Herrmann, ont abouti à soit une privation, soit une gestion publique… » 

Privation, au lieu de privatisation : lapsus du journaliste… ou de R. Ries ? Et si ce n’était pas un lapsus ?
DNA Dans le grand bain de la SPLPour bien lire l’article, cliquez sur ce lien : DNA-Page 44-20150520

Et pour voir la vidéo de l’interpellation de Jean-Philippe Vetter au Conseil Municipal, cliquez sur ce lien Interpellation JP Vetter – CM 18/05/2015

Share on RedditShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Tumblr

DNA : La CGT défend les bains et le sauna pour tous – 14/05/2015


DNA-CGT-14-maiLa CGT-Eurométropole appelle à un rassemblement symbolique devant les bains municipaux mardi
prochain. Pour dire non à la casse du service public de façon générale et non à la privatisation annoncée d’une partie de la piscine de la Victoire.

Source : Les DNA, 14/05/2015

Les marches des bains municipaux sont très fréquentées ces jours-ci. Après l’apéro jeudi dernier du collectif la Victoire pour tous, fort d’une pétition de plus de 3 600 signatures, et qui s’inquiète d’un possible démantèlement des bains, voici annoncée la manifestation de la CGT Eurométropole, mardi prochain.
L’intérêt du syndicat pour le sujet ne date pas d’hier. Il s’était fortement mobilisé lors qu’unpremier projet de privatisation partielle avait été défendu par Robert Herrmann, alors premier adjoint chargé du dossier de la réhabilitation des bains municipaux.

Usagers et agents dans le même bateau

Aujourd’hui que la SPL des Deux-Rives a été désignée pour porter la rénovation, que l’adjoint Olivier Bitz a été chargé d’accompagner la résolution de l’épineux dossier, avec toujours la possible arrivée d’un partenaire privé, notamment pour le sauna et le bain romain, la CGT l’a mauvaise. Bertrand Blindauer, délégué syndical, ne mâche pas ses mots :
«On nous plante un couteau dans le dos en ressortant ce projet. »
Parce qu’il y a convergence entre les attentes des usagers et celles des agents de la collectivité, la CGT Eurométropole a donc choisi de manifester boulevard de la Victoire.
Sa lutte pour la préservation du service public, l’organisation la conçoit en effet en connexion avec la population :
« Le combat qu’on mène n’est pas destiné à préserver un acquis de fonctionnaire mais à garder un outil de service public. »
Le mouvement s’inscrit dans une journée d’action nationale sur la question de la réforme territoriale et a pour moteur l’opposition à « la casse du service public ». Une grève générale en novembre 2014 portait déjà ces revendications.
S’agissant des bains, que la municipalité ait assuré vouloir garantir l’accès à la piscine et aux douches aux mêmes prix, à défaut de s’engager sur les modalités d’accès au bain romain ou au sauna, fait bondir Bertrand Blindauer : « Le raisonnement nous choque. On vous dit « vous les pauvres, vous pouvez aller à la piscine, le reste sera réservé à ceux qui peuvent se le payer. Nous, on lutte pour l’égalité d’accès, y compris au sauna. »
L’inquiétude, aux bains municipaux ne porte pas sur l’emploi, est-il aussi précisé :
« L’enjeu est celui de l’accès du plus grand nombre à ce service public », réitère Bertrand Blindauer,qui appelle à un rassemblement au-delà des étiquettes.
Objectif, mobiliser de la manière la plus large et la plus durable.

MYRIAM AIT-SIDHOUM

Mardi 19 mai à 11h devant les bains municipaux

Pour lire l’article, cliquez sur le lien :  : Page 35-edition-de-strasbourg_20150514

 

Share on RedditShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Tumblr