Les citoyens des bains publics – 2

 Nous vous proposons un début de chanson collective : rajoutez-y des strophes et envoyez-les nous (en respectant les rimes et la longueur des vers pour que ce soit chantable…)

Version entamée jeudi dernier, lors de l’apéro, sur les marches des Bains (avec Roselyne) : 

Strophe 2

Quand la Sainte Mairie nous vient

Parler de lendemain,

De piscine et de douches

Nous ne sommes pas dupes, non, monsieur l’ventripotent,

Si vot’enfumage vous plaît,

Sachez qu’elle ne nous fait

Renoncer à nos Bains

Nous ne sommes pas nés du vent, ne sommes pas débutants

Refrain 2

Ces Strasbourgeois qui se battent pour leurs Bains publics

Bains publics, bains publics

En s’foutant des arguments obliques

Des élus pas honnêtes

Les Strasbourgeois qui souhaitent de vrais bains publics

Bains publics, bains publics

En trouvant vot’ hôtel pathétique

Ont d’autres idées plus sympathiques !

à suivre…

Share on RedditShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Tumblr

Les citoyens des bains publics – 1

bains4 Nous vous proposons un début de chanson collective : rajoutez-y des strophes et envoyez-les nous (en respectant les rimes et la longueur des vers pour que ce soit chantable…)

Sur l’air des Amoureux des bancs publics, chanson bien connue de l’ami Georges Brassens.

Strophe 1

Y’a des élus dont le dessein,

Est de faire de nos bains

Nos bains de la Victoire,

Un établiss’ment privé, un modèle importé !

Mais c’est une absurdité, car à la vérité,

Ces bains-là, c’est notoire,

Nous voulons les garder pour la collectivité.

Refrain 1

Les citoyens qui tiennent à leurs bains publics,

Bains publics, bains publics,

Ne veulent pas que ce beau lieu mythique

Devienn’ comm’ Molitor…

Les citoyens qui tiennent à leurs bains publics,

Bains publics, bains publics,

Sont prêts à un combat homérique

Pour garder leur bien aquatique !

 

à suivre…

Share on RedditShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Tumblr