DNA – Un requin dans la piscine – 01/07/2016

Les Dents de la Mairie… ou Les Dents du Maire ??? 

Dans les DNA de ce matin : … et tandis que la capitale européenne s’emploie à défendre le classement de sa Neustadt (…) au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO »… son Maire n’accepte toujours pas de donner sa signature pour officialiser le classement en totalité des prestigieux Bains municipaux, proposé par les instances nationales depuis 2012 ! 

Celui qui a eu cette idée doit être contre la privatisation des Bains municipaux !

DNA- Un requin dans la piscine

 

 

Share on RedditShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Tumblr

Rue89 – Spa, saunas, hammams, où aller à Strasbourg et autour – 19/02/2016

Dans Rue89, un article qui parle des Bains municipaux… et qui a suscité beaucoup de débats, sur le site du media, mais aussi sur les réseaux sociaux.

Outre les critiques (aux termes de l’article, notamment), le nombre de lecteurs et de commentaires montre l’intérêt des Strasbourgeois pour ces lieux de bains (en 24h, le nombre de lecteurs dépasse les 5000 et des commentaires sont nombreux).

Raison de plus pour vouloir une rénovation des Bains municipaux respectueuse du patrimoine et qui maintienne ces lieux ouverts à tous, comme à l’origine (patrimoine immatériel) ! Pas d’hôtel de luxe, pas de spa bling-bling : nos BAINS doivent rester MUNICIPAUX – et publics !

Pour lire l’article, cliquez sur le lien : Rue89_ spa-saunas-hammams-strasbourg

Pour le débat, lire les commentaires sur Rue89, mais aussi sur la page des Amis des Bains Municipaux : Amis des Bains Municipaux de Strasbourg

Share on RedditShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Tumblr

METACULT – Les Bains Municipaux de Strasbourg (1894-1911) – octobre 2015

Histoire des Bains… 

Dans le dernier numéro des cahiers de METACULT (projet de recherche sur l’histoire de la Ville de Strasbourg)* est publié un excellent article de Philippe Grandvoinnet, chef du Bureau de la Recherche architecturale, sur l’histoire des Bains municipaux. 

*METACULT : METissages, Architecture, CULTure
Transferts culturels dans l’architecture et l’urbanisme. Strasbourg 1830-1940

Cliquez sur ce lien pour lire l’article : METACULT-Bains Municipaux

Mais en voici la conclusion, qui montre l’importance des Bains de Strasbourg en termes de politique sociale il y a un siècle : 

« Par son programme ambitieux, son architecture complexe et la position qu’il occupe dans la Neustadt, l’établissement de bains de Strasbourg est l’héritier de cette science des bains élaborée en Allemagne entre 1870 et 1900. II reflète l‘engouement européen des années 1900-1910 pour les questions d’hygiène urbaine et sociale, auxquelles sont dédiées de nombreuses manifestations internationales. Mentionnons l’exposition d’hygiène de Dresde en 1911 et l’exposition internationale urbaine de Lyon en 1914, dont la section d‘hygiène traite notamment des établissements de bains. Des délégations venues de toute l’Europe y exposent leurs plus belles réalisations et les projets relatifs a l‘hygiène font l’objet d‘une véritable compétition. La ville de Strasbourg est présente à l’exposition de Lyon où elle expose ce qu‘elle fait de mieux en matière d’hygiène urbaine et sociale: son établissement municipal de bains. Cet équipement monumental. à la hauteur des ambitions hygiéniques et sociales d’une grande ville moderne. est naturellement l’objet de nombreuses publications qui assurent sa renommée au delà de I’Alsace. Annoncé des 1900 dans les Veröffentllchungen der Deutschen Geseilschaft für Volksbäder, l‘établissement municipal de bains y est vraisemblablement publié lors de son inauguration. En 1910, les bains sont l’objet d’un long article technique publié dans trois numéros consécutifs de la revue allemande Gesundhelts-Ingenleur. Deux ans après son Inauguration, l’établissement de Strasbourg est décrit en Allemagne comme un établissement modèle (« mustergültlgen Anstalt für Schwlmm-. Wannen-, sanitäre und Sonnenbädern »), position enviable dans le paysage allemand de l’architecture de bains si l’on considère la profusion des réalisations qui rivalisent d’innovation technique et de monumentalité architecturale. Vus de France. où il n’existe alors aucun établissement comparable, les bains de Strasbourg apparaissent comme une réalisation d’excellence. Le retour de l’Alsace à la France en 1918 va permettre d’en faire le modèle assumé de tous les établissements de bains municipaux construits dans l’entre-deux-guerres, à commencer par ceux de Paris, de Rennes et de Lyon. »

Share on RedditShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Tumblr

Galerie balnéaire

A la découverte d’établissements de bains plus beaux les uns que les autres, dans quelques villes d’Europe.

Share on RedditShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Tumblr

Comme à Molitor ?

moyen-piscine-molitor

A la piscine Molitor, en 1934.

Saviez-vous que l’architecte Jean-Paul Philippon, qui a été amené à travailler sur le dossier des Bains municipaux de Strasbourg, avait également réalisé une étude préalable au projet de la piscine Molitor de Paris ? Saviez-vous que pour accéder à la susdite piscine Molitor, il faut désormais… être membre du Club (numerus clausus, droit d’entrée 1200 €, puis 3300 € annuels), ou payer 180€ par jour ou encore être client de l’hôtel 5 étoiles intégré, corollaire de la réhabilitation ?

Share on RedditShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Tumblr

Les chiens aussi

Saviez-vous que, jusque dans les années 70, il y avait encore, aux Bains municipaux, un service de bain pour les chiens ?

Bains pour chiens 1908 (archives de la CUS)

Bains pour chiens 1908 (archives de la CUS)

 A l’heure où la société s’enorgueillit de reconnaître un statut aux animaux, et en particulier aux animaux domestiques, les responsables de la Ville, plutôt que de se moquer de cette spécificité des Bains municipaux, devraient souligner le caractère avant-gardiste de cet équipement, vieux de plus d’un siècle !

Share on RedditShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Tumblr

De la logique des vapeurs

Vous souvenez-vous qu’il y a quelques années, l’association Babelle avait conçu le projet d’ installer un hammam dans les locaux du Palais des Fêtes, qui n’avait jamais été prévu pour cet usage ? Ce projet avait le soutien de la Ville (même s’il n’a finalement pas pu être réalisé, pour diverses raisons administratives et techniques).

Mais alors, pourquoi cette même municipalité ne veut-elle pas comprendre l’utilité pour les Strasbourgeois de pouvoir continuer à accéder à la vapeur des bains romains aux bains municipaux ?

bains romains

Share on RedditShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Tumblr

Des bureaux « vides » ?

Saviez-vous qu’une partie des services des sports de la ville, dont le service « sport-santé », occupent actuellement des locaux (provisoirement inoccupés) du Racing à la Meinau ?

Leur place idéale ne serait-elle pas dans les quelques bureaux vides des Bains municipaux, où l’accès aux bassins et des installations spécifiques seraient en accord avec une politique de santé liée au sport ?

Une configuration et un usage qui seraient très proches de l’esprit qui régnait au moment de la construction de ce bâtiment…

Bain physiothéapeutique

La gym aux bains

Autour de 1915, on décrivait les bains ainsi : lieu dédié au sport et à l’hygiène, les bains municipaux proposent une série de prestations qui vont du bain pour les chiens au traitement hydro-thérapeutique.

 

 

 



Share on RedditShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Tumblr