1970-2000

KLAPPERSTEI 68 (1972 – 1978)
Mulhouse (68), 73 numéros. Dans l’histoire de Mulhouse, le Klapperstei était un masque de pierre que l’on faisait porter aux personnes médisantes. Par glissement sémantique, le journal Mulhousien sera ce masque «que l’on accroche au cou de tous ceux qui nous informent, nous dirigent dans la ville ou à l’entreprise et qui pour toutes raisons auront donné lieu à critique».
USS’M FOLLIK (1972 – 1983)
Strasbourg (67), 160 numéros. Uss’m Follik est, en Alsace et aux côtés du Klapperstei 68, un des plus dignes représentant de la presse de contre-information locale.
BEUÂRK (1973 – 1974)
Troyes (10), 9 numéros. L’association La Taupe, qui publiait Beuârk, portait des idées d’émancipation et de contre-culture. Elle abordait et soutenait les luttes féministes, le droit à l’avortement et à la contraception gratuite, l’écologie, le racisme, la lutte contre la «culture bourgeoise», le service militaire et la hiérarchie dans son ensemble.
LE CRI DE LA VALLÉE (1974 – 1981)
Vallée de la Bruche (67), 20 numéros. L’histoire du Cri de la Vallée est étroitement liée à la création du journal Libération en 1973 et à celle du journal strasbourgeois, Uss’m Follik. «L’idée de Jean-Paul Sartre et de Serge July c’était de faire des petits journaux partout, que chaque vallée soit équipée d’un journal.»Le premier et unique numéro du Cri des Vallées, issu de cette rencontre et précurseur du Cri de laVallée, s’est «construit avec des journalistes de Libération et des habitants de Schirmeck (67).
LA CIGOGNE PLUMÉE (1975 – 1976)
Strasbourg (68), 33 numéros. La Cigogne Plumée, cela ne fait aucun mystère, se veut le Canard Enchaîné strasbourgeois.
LE GOUJON (1975 – 1979)
Verdun (55), 137 numéros. LesGoujons, tel est le surnom populaire qui est donné aux habitant-e-s de la Meuse.Pour le journal de Verdun, il s’agissait d’aider les meusien-ne-s «à échapper aux appâts qui cachent bien souvent des hameçons.»
LA CHAIR SALÉE (1976 – 1978)
Troyes (10), 7 numéros. La Chair Salée est une émanation de l’association La Taupe qu’elle remplaça petit à petit.
LE TÉMÉRAIRE (1976 – 1979)
Nancy (54)26 numéros. Le Téméraire de la fin des années 1970 est un O.V.N.I. dans la galaxie des journaux de contre-information dans l’Est de la France.
LE SOTRÉ (1977 – 1979)
Épinal (88), 24 numéros. Le Sotré est à l’origine un petit lutin facétieux capable d’aider le fermier dans ses travaux quotidiens ou, au contraire, de lui jouer quelques mauvais tours.Son nom, issu du patois lorrain, signifie «Sorcier» bien qu’étymologiquement il dériveraitdu mot «satyre».
LE PAVÉ DANS LA MARNE (1978 – 1981)
Reims (51), 31 numéros. «Le Pavé est né d’un refus. Pas seulement celui d’une certaine presse pourrie, mais un refus conscient ou inconscient du fonctionnement de la société et de ses institutions. Car si nous étionsanimés d’un désir de contre-informer, il était hors de question que l’on deviennent des journalistes. Nous avons toujours refusé de raconter les luttes des autres, d’écrire sur des expériences que nous ne vivons pas.»
L’INSURGÉ DU CRASSIER (1979)
Longwy (54), 4 numéros. L’Insurgé du crassier est né au sein de l’union locale de la CFDT de Longwy, ce qui fait de ce journal un média de propagande syndicale et non un journal populaire libre de toute astreinte à un organe central.
LE CHAT NOIR (1992 – 1996 / 2005 – 2007)
Reims (51). Depuis sa création en 1976, le groupe communiste libertaire de Reims s’est toujours intéressé à la contre-information.
L’ASPERGE (1994 – 2004)
Colmar (68). «L’objectif était de faire un journal satirique d’actualité sur le Haut-Rhin et l’Alsace, au plus proche d’où on vivait. Les articles concernaient essentiellement Mulhouse et Colmar.»
PUMPERNICKEL(LE)(1995…)
Wissembourg (67), bientôt 100 numéros. Ce journal wissembourgeois se veut un organe de contre-information et de contre-pouvoir.
LE TIGRE DE PAPIER (1996 – 2001)
Mulhouse (68). Le Tigre restera tout au long de ses 52 numéros un brûlot à lui tout seul. Il peut être vu comme un journal d’information et de mobilisation, tout en étant un objet incongru dans le paysage de la presse papier.