Faire son camp de base, en Alsace du Nord (le geek à la campagne)

Ce texte est issus d’une réflexion, visant à réaliser des aménagements minimums, pour rendre conviviale en belles saisons, un terrain nu en lisière de forest, traversé par une petite rivière.
Cela peut servir de base pour vos projets.
Les ressources abondantes de ce lieu,  sont le sable, le bois, l’eau.  A tenir en compte, si vous vous inspirez de ce texte.
Des photos agrémenteront ce texte, au fur et à mesure de l’avancé des installations et il y aura probablement des annotations sur l’abandon ou la modification de tel ou telle idée.

Photo du terrain et de sa rivière

Arbres et rivière. Photo Fixacteur

Hello J
Voici comment je pense, le déroulé des premiers aménagements de ton espace à R.
C’est des idée pour; chantiers collectifs, utilisation mode week-end tranquillou en été, ou lieu de vie minimum pour toi, printemps, été, début d’automne.

1) Choisir des emplacements

  • sanitaires (toilettes, douches)
  • emplacement jardin
  • emplacement cabanons (deux fois 5 mètres carré + accès )
  • emplacement grosse caravane
  • emplacement voiture
  • emplacement petite caravane
  • emplacement stockage bois chauffage et cuisine
  • emplacement bouffes collective (8 personnes max)
  • emplacement campement primitif
  • cuisine d’été
  • composte humain
  • composte végétaux et cuisine
  • petite « marre épurative » (phytoépuration de base)

2) Rehausser, aplanir et drainer

La plupart des emplacements choisis, devrait être légèrement rehaussés et entourés d’évacuation des eaux de pluies.
L’idée et dans un premier temps d’utiliser les ressources hyper locales et gratuite; troncs morts dans la forest, quelques pierres, sable des rigoles, petit bois de coupe.

Exemple test : la première cabane primitive

  • couper les arbres morts très proches
  • racler le sol végétal pour faire apparaître le sol minéral (ce sol sera récupéré pour d’autres utilisations)
  • délimiter une zone camp primitif avec des troncs d’arbres morts
  • creuser des rigoles d’évacuation d’eau, autour de la zone camp
  • récupérer le sol minéral des rigoles, pour le mettre dans la zone camp pour créer une légère hauteur
  • construire première cabane primitive
  • rigoles d’écoulement pour le cheminement allée principale vers le camp primitif

Cabane simple pour les outils

Matos : Une grande bâche, une 15 ene de perches, deux arbres pour le support de la faîtière.

Ensuite sol pour cabanons de 5 m2

Pareil que pour la cabanes primitive
+ pose de pavés ou graviers ou de plots en pierre.
Je préconise un cabanon en métal (pas cher et facile à monter ) pour le rangement des outils, tonnelles, linges, conserves, produits divers et un cabanon bois pour s’aménager une couche confortable.

Quelques liens utiles

Ensuite sol sanitaires

pareil que pour la cabane primitive
+ cheminement de l’allée d’entrée (troncs bois mort + petit rehaussement sable). attention à ne pas couper l’écoulement de l’eau avec le cheminement.

3) Priorisation des choses à faire

En premiers lieu

Pour travailler convenablement en duo sur une journée

  • Achat/récup outils travail bois et sol (pelles, fourche bêche, hachette , râteau solide, scie à bois, brouette, massette, sécateur, coupecoupe, billot de bois)
  • Stockage outils (pour libérer la voiture du bordel et être sûr de pouvoir bosser)
  • Couverts et cuisine pour réchauffer sur place

En deuxième lieu

Pour travailler convenablement en duo ou trio sur une journée ou deux

  • un abri, petite averse : pour manger ou bricoler
  • cuisine de base (couverts, table de préparation, cuire, griller, vaisselle, eau de lavage aliments et mains)
  • achat/récup outils travail bois broussailles et autres (marteau, tournevis, masse, binette, faucille, clous et vis, visseuse sur batteries, seaux solides, … )
  • coin wc abrité des regards, avec savon, bassine et petit meuble de trucs.
  • Se renseigner sur les gardes, pharmacie, médecins, urgence + pharmacie de base

En troisième

pour travailler convenablement à plus de quatre, sur plusieurs jours

  • finir le wc avec un toit
  • cuisine de base abrité
  • emplacement « douche » avec porte habits et intimité (attention l’eau ne doit pas finir dans la rivière) et sol pieds propres.
  • station » de récupération et de filtrage de l’eau de rivière pour les sanitaires
  • abri pluie pour manger ou bricoler à 8
  • recherche et stockage d’eau potable
  • coin feu cool et sécurisé
  • emplacements dodo
  • infirmerie de base
  • station de recharge de portables

Et pour la suite

Pour une installation confort, hors chantier et longue durée
Sauf pour les emplacements (voir 1)  ce n’est pas dans mes envies / temps. donc je laisse la question ouverte

4) Remarques générales

Murets

Les constructions devraient être discrètes et intégrées au paysage.
Vu la configuration du terrain il n’est pas possible pour l’instant de cacher une construction.
Utilisation au maximum la ressource hypers locales et gratuites (sable et bois).

Les murets permettent :

  • de cacher le bas du petit bâtis en hivers.
  • de « cacher » les meubles extérieurs et le petit bordel
  • d’être une basse de départ pour des végétaux permanents, pour mur végétal.
  • ce sont aussi des coupes vents.
  • ce sont des protections anti cochons pour le jardin

« La construction d’un mur de plus de 2 mètres de haut est soumise à une DP quelle que soit la commune. »
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F3131

Type de travaux

  • certaines tranches de travaux peuvent être effectués seules, d’autres à plusieurs.
  • certains travaux doivent être fait dans la journée, d’autres peuvent être réalisés sur de longues périodes
  • certain travaux seront structurant donc difficile à changer, d’autres peuvent être modifiables d’année par année, donc pouvant servir d’expérimentations.
  • certains travaux seront bloquant si pas fait en premier. (Exemple : faire les écoulements d’eau en premier et coupes de bois dangereuses )
  • etc

Donc bien organiser, tes présences après certains travaux collectifs
Par exemple.
Nous construisons un cheminement surélevé en troncs. Il faut être deux ou plus pour déplacer et positionner les troncs. Mais le remplissage de terre, inter troncs, peut se faire seule.
Dans ce cas, tu me ou nous déposes à la gare la plus proche, à la fin d’une journée de travaille collective et toi tu reste deux jours de plus pour finir le job.

5) Attention

Il faut couper les arbres hauts avant d’installer les constructions fixes, après c’est très compliqué pour les couper.
Les sapins de plus de deux mètres n’ont aucun interest d’être gardés sur tes parcelles; il y en a partout autours, ça produit un bois médiocre, ca pousse vite haut, Ca acidifie les sols.
Les sapin de moins de deux mètres peuvent permettre de cacher des constructions (même en hivers). Mais ils faut absolument les tailler pour garder l’épaisseur végétale du bas et éviter qu’ils posent problème.

6) Infos pratiques

Officiel

Reipertswiller fait partie de la communauté de communes de Hanau-La Petite Pierre https://www.hanau-lapetitepierre.alsace/

Les syndicats et offices du tourisme de la zone : https://www.tourisme-en-france.com/fr/regions-france/carte-le-pays-de-hanau-bas-rhin-office-de-tourisme-syndicat-d-initiative-cdt-crt/214/95

https://fr.wikipedia.org/wiki/Reipertswiller

https://www.facebook.com/people/Commune-de-Reipertswiller/100064605887562/

Zone sur le cadastre https://cadastre.data.gouv.fr/map?style=ortho#14.26/48.94573/7.43603

Transports

Trains

  • Ligne Strasbourg / Sarreguemines : Arrêt Ingwiller

https://www.ter.sncf.com/grand-est/se-deplacer/gares/ingwiller-87213785

https://fr.mappy.com/itineraire#/velo/Reipertswiller%2067340/Ingwiller%2067340/bike/17
(13 km, à vélo vers terrain, plus d’une heure)

  • Ligne Bus Ingwiller / Lichtenberg (pour voyage sans vélo)

https://www.ter.sncf.com/grand-est/se-deplacer/gares/lichtenberg-eglise-87654384 (dernier vers Ingwiller vers 18 h 30 en semaine)

https://fr.mappy.com/itineraire#/velo/Reipertswiller%2067340/Ingwiller%2067340/bike/19
(6 km à pieds vers terrain)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Lichtenberg_(Bas-Rhin)

  • Ligne Strasbourg / Sarreguemines : Arrêt Wingen-sur-moder

(semble le plus tranquille pour finir à vélo)

https://www.ter.sncf.com/grand-est/se-deplacer/gares/wingen-sur-moder-87213744

9 à 11 km, vélo temps annoncés moins 1 heure

https://fr.mappy.com/itineraire#/velo/Wildenguth%2C%2067340%20Reipertswiller/Rue%20de%20la%20Gare%2C%2067290%20Wingen-sur-Moder/bike/3
1) (Tracé gris à partir de Wimmnau) par Chemins forestier (seulement en été avec VTT) : Sortie de la gare Wingen (éviter la D 919 direction Wimmenau) via la rue de la gare à gauche direction Rond point, puis rue des orfevres, puis tout droit par la route de Bitche, à un moment elle se superpose à la D712, continuer, au croisement (D712, route de Bitche, autre rue (ne pas aller à Wimmenau )), prendre rue à gauche de la route de bitche traverser voix ferovière direction Forest (puis 1er Y droite, 2eme Y droite, 3 eme T gauche, 4 eme X tout droit, 5 eme Y droite, 6 eme Y gauche – traverser ruisseau Kindsbronn ), puis T à droite Chemin Forestier du Kindsbronnerthal puis Wildenguth)

https://fr.mappy.com/itineraire#/velo/Wildenguth%2C%2067340%20Reipertswiller/Rue%20de%20la%20Gare%2C%2067290%20Wingen-sur-Moder/bike/9
2) (Tracé vert à partir de Wimmnau) comme précédemment, mais via Wimmenau, par route de Bitche, puis rue de la gare (D157), Boulangerie chez Gary, toujours rue de la gare, puis rue de Linchtenberg (D157), passer petite éoliènne cowboy, au croisement petite route à gauche (panneau forest dommanial d’ingwiller) rouler 3 ou 4 km puis traverser ruisseau Kindsbronn puis direction Wildenguth (ne pas suivre le ruiseau ni dans un sens ni dans l’autre par les deux autres routes)

http://www.opencyclemap.org/?zoom=14&lat=48.92706&lon=7.42352&layers=B0000
(bonne topo)

https://maps.app.goo.gl/kFsrS7CnhBgHPrQG6
Deux propositions via Wimmenau dont une renvoie au croisement : D712, route de Bitche, autre rue à Wigen

Voiture

Par la route : http://azqs.net/juliamap

Vélo

Y aller à vélo de Strasbourg

Via le canal de la Marne au Rhin (Vélo Route 52 ou Europe 10)

Strasbourg Vendeheim (G) puis > plusieurs choix de sorties du canal

– Sortir à Schwindratzheim (G)
– Sortir a Hochfelden (G) via Bouxwiller puis Ingwiller (G) puis D919
– Sortir à Wilwisheim (G) via la D67 par Gottesheim puis D232 pour rejoindre BouxWiller puis Ingwiller (G) puis D919
– Sortir à Dettwiller (G) puis Gottesheim puis D232 pour rejoindre BouxWiller puis Ingwiller (G) puis D919

https://fr.mappy.com/itineraire#/velo/Reipertswiller%2067340/Strasbourg%2067000-67200/bike/5
(suivant les appareils re-cliquer sur vélo)

Et aussi

Quelques outils en ligne pour organiser son voyage à vélo : https://www.pearltrees.com/t/cyclotourisme-randonnee/id20702672

7) Autres infos

Chantier

Retour au vert

 

Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.