🚲 Comment vivre heureux dans une société du contrôle total ? Passer à L’hyper TAZ !

# Le contexte.

La période que nous venons de vivre, nous apprend qu’à tous moments, des choses aussi simples que de se rassembler pour créer ou festoyer, peuvent subitement être interdites, sans grandes résistances du corps social. Les multiples technologies de la technopolice rendant ces interdits efficients. Le tout bien implanté sur un terreau de lois, politiques, propagandes « sécuritaires » en roue libre depuis les années 2000.

Nous avons pu constater que les lieux « ERP officiels » ont été très facilement fermés et le plus surprenant, les lieux « alternatifs » ont été paralysés sur une plus longue période ( exemple pour Strasbourg le Molodoi, La Maison Mimir, Le Diamant d’OR)

Les autres lieux collectifs ont vécu en vase clos, ne reprenant pas le relais.

Les seuls évènements, une fois la panique et la peur passées, ont été organisés, soit en extérieur, soit dans des lieux non identifiés par les autorités.

Pour le dire autrement, toutes les organisations culturelles et festives, liées à un lieu identifié, quelles soient, démocratiques, centralisés, municipales, alternatives, commerciales,…, ont été totalement paralysées. Ceci exclurait si elles existaient, les TAZ urbaines, mais aussi les free party champêtres qui ont été comme nous l’avons vu dans d’autres régions, durement réprimées.

Une des solution envisagée serait de développer un collectif ultra mobile au niveau des lieux de regroupement urbain et furtive dans sa communication (messageries privées/sécurisés, no net, cellules affinitaires de proximité)

# En pratique 🚲

Je propose de fabriquer collectivement des vélos fous, festifs et utilitaires, pour pourvoir réaliser rapidement des évènements… hors de contrôles des forces de l’ordre et autres moralisateurs.

Pour compléter la décentralisation, les vélos ne seraient jamais entreposés ensembles, mais dispatchés chez les membres de cette hyper TAZ

Cela permettrait aussi, dans des périodes plus permissives, d’organiser des évènements plus léger logistiquement, grâce à un regroupement de moyens décentralisés (chacun et chacune amenant un bout de l’évènement)

Dans ce but, des ateliers vont être organisés dans divers ateliers Strasbourgeois, pour toutes personnes de bonnes volontés…

Me contacter ?

# En savoir plus

#Vélo

Ce contenu a été publié dans art, Vélo, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.