Vaccins Covid19, sept scénarios de sortie de crise : Printemps 2021 ou fin 2022 ?

#1# Les objectifs du mémo

Ce petit mémo à pour premier but, d’informer les personnes avec qui je collabore, sur ce qui motive mes avis, concernant les dates des futurs évènements et des modalités d’actions. 
Ce mémo sera également utile, aux responsables d’organisations associatives qui gèrent du public ou aux structures du spectacle. 
Les scénarios proposés à la suite, ne sont pas classés au niveau de leurs probabilités de survenus, mais par optimisme .
Ce petit travail, vous permettra, je l’espère, de guider votre veille informationnelle, afin de mieux vous organiser préventivement à la vue des restrictions que nous risquons de subir quelques temps encore et à la lueur de celles que nous subissons à répétitions depuis 10 mois.

#2# Les paramètres de bases

La rapidité du déploiement et de la surface de couverture de la vaccination dépends de nombreux paramètres.
Les plus attendus.
  • La vérification des études (sur les plus de 75 ans par exemple)
  • Les effets secondaires connus à court terme, comme telles que les allergies
  • L’efficacité de la protection; réduction des cas graves ? ou simplement plus de symptômes ?
  • L’efficacité contre la contagiosité, si porteurs sains (cas dit asymptomatique)
  • La force de la contagiosité des porteurs sains avec ou sans vaccination (ce n’est pas encore clair à l’heure de ce billet)
  • Le temps de l’efficacité de la protection vaccinale individuelle
  • Les modalités pratiques de distribution des vaccins  ( températures de conservation des vaccins proposés ? -80 °/ – 20 °/ frigos standards ? )
  • Les capacités de production des vaccins
  • La capacité organisationnelle des structures officielles
  • L’acceptabilité sociale des pertes humaines ou des séquelles du Covid Long, pour les non vaccinés en phase 3 de déploiement.
Et aussi des effets surprises possibles dans quelques mois ou années (#vaccinovigilance)
  • Les effets secondaires potentiels connus à moyen terme : facilitation de l’infection par des anticorps  (ADE)
  • Les effets secondaires inconnus : recombinaisons ADN dangereuses (nouveaux virus)
  • Mutation Sars-Cov2 contournant l’immunité vaccinale
  • Mutation Sars-Cov2 contournant l’immunité naturelle et vaccinale
  • Le gouvernement a pris goût aux restrictions ou/et graves troubles sociaux (violences)
  • L’ avancée des traitements 

#3# Avant de commencer

  • Pour écrire ce mémo, je me suis aidé de très nombreuses sources que j’ai regroupées ici :  pearltrees covid19
  • La rubrique spécifiques sur les vaccins est ici :  pearltrees-vaccins-covid-coronavirus-sars
  • Points de repère : France
    – Phase 1 : Les personnes de 75 ans et plus à domicile = 5,2 millions + personnes âgées en résidences = 1 million  + personnel soignant de plus de 50 ans ( X % de 1.2 millions ) + patients vulnérables 800 000 personnes
    – Phase 2 : Les personnes âgées de 65 à 74 ans = 14 millions
    – Phase 3 : Moins de 65 ans
    Maj 2 juillet 2021 : 23 millions de vaccinés en double doses. Source

#4# Les Scénarios

Je vais imaginer quelques scénarios avec les points précédents, mais à aucun moment je le répète, je ne m’avancerais sur les probabilités de survenues de l’un ou de l’autre; j’en suis bien incapable et je ne suis pas le seul…
  • Sc. 1 ) Tout est au beau fixe
    Les vaccins sont bien distribués,  ils sont très efficaces, les allergies sont faibles, pas d ADE, pas de mutation.
    C’est actuellement le scénario envisagé : Ouverture des restaurants en avril et des bars en juin 2021
    21 millions de vaccinés en deux doses : Début de la phase 3 de la vaccination printemps 2021 
  • Sc. 2) Des faiblesses uniquement dans l’efficacité des vaccins
    a) Cas des porteurs sains et temps d’efficacité court (variants et/ou faiblesses de notre système immunitaire)
    Dans ce cas la couverture vaccinale devra être plus importante. Il faudra disposer en nombre de vaccins à conservation en frigo standard ou attendre le déploient de nombreux congélateurs, pour une stabilisation de l’épidémie .
    Les temps de restrictions serons augmentés suivant l’efficacité de l’organisation de la logistique et de la disponibilité des vaccins.
    Fin de la phase 3 pour la fin de crise. Fin 2021 ?
    b) Cas d’efficacité très réduite chez les plus âgées.
    Problème politique et social : couverture totale de la population ? sanctuarisation des personnes âgées ? … ?
    Dans ce cas la crise ne finira pas en 2021
  • Sc. 3) Des faiblesses uniquement dans la disponibilité des vaccins
    Les temps de restrictions serons mécaniquement augmentés suivant les arrivages.
    Le point de repère : 21 millions de vaccinés en deux doses pour débuter la phase 3
    Si en mai les objectifs de la phase 2 ne sont pas atteints : comme l’année 2020, l’été c’est annulation des évènements, si le Covid est saisonnier…
    Note : Si la posologie des vaccins n’est pas respecté, augmentation des probabilités du scénario 5
  • Sc. 4) Des faiblesses dans la disponibilité des vaccins (sc. 3 ) + faiblesses dans l’efficacité des vaccins (sc. 2)
    Les temps de restrictions serons augmentés en additionnant les deux difficultés des scenarios 2 et 3.
    Dans ce cas la crise ne finira pas en 2021
    Attention ce scénario augmente les probabilités du scenario 5
  • Sc. 5) Apparition de nombreux cas de facilitation de l’infection par des anticorps
    a) En début de campagne vaccination
    Pas de traitement curatif « miraculeux » ou prophylactique =  alternance des couvres-feu et confinements pour tout 2021 et jusqu’aux traitement ou vaccins efficients
    b) En fin de campagne de vaccination : Avec traitements « miraculeux »
    Problème politique et social…
    c)
    En fin de de campagne vaccination (fin 2021 ?) : Sans aucun traitement « miraculeux »
    Pas de traitement curatif miraculeux ou prophylactique = couvres-feu et confinements pour tout 2022 et jusqu’à traitement ou vaccins efficients ou immunité collective naturelle si elle est possible.
  • Sc. 6) Uniquement cas de recombinaisons très importants
    Si détecté à temps :  Épidémies localisées, drames locaux. Report de la campagne de vaccination vers des vaccins traditionnels si ils existent.
    Si pas détecté : Saut dans l’inconnue 
  • Sc. 7)  Uniquement cas de recombinaisons faible
    Si leçon du Covid19 retenus  : Épidémie localisée, drame local
    Sinon : Saut dans l’inconnue 

#5# Pour commenter, corriger, compléter l’article 

Via le forum de l’ADN

Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.